La garantie personnelle du conducteur couvre les dommages corporels du conducteur en cas de sinistre responsable ou de tiers non identifié. Même si elle n’est pas obligatoire, cette garantie complémentaire n’en reste pas moins indispensable si vous voulez être bien protégé par votre assurance auto. Comment fonctionne la garantie personnelle du conducteur ? À quelle indemnisation donne-t-elle droit ? HyperAssur vous répond.

Garantie du conducteur, les points importants à retenir :

  • La garantie personnelle du conducteur est optionnelle, mais absolument essentielle en assurance auto.
  • La garantie personnelle du conducteur couvre l’automobiliste en cas d’accident responsable et l’indemnise en cas de dommages corporels, d’invalidité ou de décès.
  • Vous avez le choix entre 2 modes d’indemnisation : forfaitaire ou indemnitaire.

Une garantie auto essentielle pour la protection du conducteur

Il faut savoir que les dommages corporels subis par le conducteur après un accident de la route ne sont pris en charge par l’assurance auto que lorsque celui-ci est reconnu « non-responsable ».

Voilà pourquoi la garantie du conducteur a été pensée. Cette garantie facultative couvre le conducteur en cas d’accident responsable et l’indemnise en cas de dommages corporels, d’invalidité ou de décès.

Celle-ci est généralement incluse dans les assurances auto tous risques, mais peut être souscrite en complément à une assurance auto intermédiaire.

En d’autres termes, cette garantie optionnelle intervient dans les cas suivants :

  • Un accident responsable, en France ou à l’étranger
  • Aucun tiers responsable identifié
  • Personne n’est reconnu responsable (chute de pierres, verglas, neige).
En plus de l’indemnisation, la garantie du conducteur vous met à disposition une assistance

La garantie du conducteur se présente sous deux formes :

  • La garantie attachée à la personne : dans ce cas, le conducteur est couvert, qu’importe le véhicule conduit (voiture personnelle, prêt ou location).
  • La garantie attachée au véhicule : dans ce cas, la voiture est couverte, qu’importe le conducteur.

Quel que soit votre choix, vous devez déterminer l’option la plus adaptée à vos besoins. Si vous roulez au volant d’une voiture familiale, régulièrement partagée avec les autres membres de votre entourage, alors vous opterez pour la deuxième formule.

Que couvre votre garantie personnelle conducteur ?

En matière de couverture, la garantie personnelle conducteur prend en charge :

  • Vos frais d’hospitalisation.
  • Vos frais médicaux.
  • Les frais d’obsèques, en cas de décès.
  • Le « prix de la douleur », c’est-à-dire le préjudice moral subi.

Certaines compagnies d’assurances auto proposent aussi de compenser la diminution ou la perte de vos revenus suite à un arrêt de travail.

Quelle indemnisation avec une garantie du conducteur ?

Selon les clauses de votre contrat, vous aurez le choix entre deux formes d’indemnisation :

  • L’indemnisation forfaitaire, qui est fixée lors de la souscription de votre contrat d’assurance auto. Elle vous permet de bénéficier d’un capital fixe en cas de blessures, d’invalidité permanente ou de décès.
  • L’indemnisation indemnitaire, qui offre une protection plus large, puisqu’elle prend en compte l’ensemble des préjudices subis.

Indemnisation dans le cadre de la garantie personnelle du conducteur : exemple

Vous avez eu un accident avec un autre véhicule et êtes considéré comme responsable. Durant le sinistre, vous avez été blessé à la jambe gauche, dont vous avez perdu en partie l’usage. Votre assureur prendra en charge, après expertise médicale : les frais médicaux restés à votre charge, vos frais d’hospitalisation, de rééducation, votre préjudice moral, la perte de salaire… en fonction des plafonds d’indemnisation fixés dans les conditions générales de votre assurance auto.

Couverture garantie personnelle du conducteur : attention aux exclusions

À l’instar des autres garanties en assurance auto, qu’elles soient obligatoires ou complémentaires, la garantie personnelle du conducteur prévoit certaines exclusions. Quelles sont-elles ?

  • La conduite sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants : dans ce cas, la garantie personnelle du conducteur ne s’applique pas
  • La conduite sans permis de conduire valide.
  • Si le conducteur roule au volant d’un véhicule ne lui appartenant pas sans l’accord préalable du propriétaire.
  • Au cas de fraude à l’assurance : l’accident a été provoqué intentionnellement.

Garantie conducteur : couverture des dommages corporels et matériels

La garantie du conducteur couvre vos dommages corporels en cas d’accident responsable. Pour que vos dommages matériels soient indemnisés, vous pouvez souscrire une garantie tierce collision

Celle-ci prend en charge les dommages subis par votre véhicule en cas de collision avec un autre véhicule, un piéton ou un animal. En conjuguant ces deux garanties, vous vous assurez une protection maximale, sans souscrire une assurance tous risques pour autant.

Comparez l’ensemble des garanties pour trouver la meilleure garantie conducteur

Pour réaliser de belles économies en assurance auto, le meilleur moyen est de comparer. Cela vous aidera à trouver la garantie du conducteur au meilleur rapport qualité/prix et la mieux adaptée à votre profil . Grâce à notre comparateur, vous comparez en quelques clics plus de 500 offres d’assurance.

C’est simple et gratuit : renseignez vos besoins et nous vous orientons vers les meilleures formules. En seulement quelques clics, vous obtenez l’ensemble des offres et vous pouvez les comparer simplement. C’est pour vous l’assurance de gagner du temps et de réaliser des économies ‒ nos internautes économisent environ 350 € par an en moyenne, sur leur prime d’assurance auto.

Non obligatoire mais essentielle, la garantie du conducteur permet de bien vous protéger à un prix raisonnable. Si, comme la majorité des automobilistes, vous souhaitez une assurance auto au meilleur prix, cette garantie est faite pour vous.