Assurance et accident de parking

Dans un parking, les accrochages sont fréquents. Vous avez percuté une autre voiture en reculant, ou avez retrouvé votre voiture endommagée par un automobiliste indélicat ? Découvrez quoi faire dans l’immédiat, comment connaître votre responsabilité dans le sinistre et identifiez ainsi les cas dans lesquels votre assurance auto peut ou non vous indemniser.

Accident auto sur parking : ce que vous devez faire

Vérification des blessés et appel des secours

Véhicule éraflé, portière ou rétroviseur arraché, impact survenu en quittant une place, dans les couloirs du parking ou constaté de retour à votre voiture : comment réagir ? Assurez-vous tout d’abord qu’il n’y a pas de blessé et, dans le cas contraire, prévenez les secours.

Le constat en cas d’accident de parking

Peu importe les circonstances du sinistre, vous devez remplir un constat (format papier ou e-constat en ligne), même si vous n’êtes pas responsable. Sans être obligatoire, le constat est vivement conseillé : sans lui, vous ne pourrez toucher aucune indemnisation de la part de votre assureur.

5 jours pour envoyer le constat à l’assureur

Lorsqu’il est rempli par les deux conducteurs, on parle de “constat amiable” : chaque partie conserve un feuillet du document. Dans le cas où l’autre conducteur n’est pas présent (délit de fuite, refus de remplir le document…), remplissez le constat tout seul.

Dans tous les cas, vous disposez d’un délai de 5 jours après l’accident de parking pour envoyer votre version du constat à l’assureur (par lettre recommandée avec accusé de réception).

Explications, dessin, photos… soyez précis !

Nous vous incitons à faire preuve de précision dans la rédaction du constat, notamment quand vous dessinerez le schéma qui doit relater au mieux les circonstances de l’accident.

Prenez également le temps de prendre des photos de l’état des véhicules.

Assurance parking : l’assureur déduira les responsabilités en fonction du constat

Les assureurs des automobilistes respectifs se serviront du constat pour déduire la responsabilité de chacun et les indemnisations auxquelles vous avez droit.

Une fois signé, le constat ne peut plus être modifié.

Suis-je obligé de signer le constat si je ne l'approuve pas ?
  • Si vous n’êtes pas d’accord avec la version de l’autre conducteur, vous n’avez aucune obligation de signer le document.
  • Vous avez alors 5 jours pour adresser votre version des faits à votre assureur.

Suis-je responsable ou non-responsable de l’accident de parking ?

Pour un parking public : se référer au Code de la route

Dans un parking ouvert à la circulation publique (bord de route, parking d’un supermarché, d’une gare ou d’un hôpital), ce sont les règles du Code de la route qui s’appliquent : par exemple, le respect de la priorité à droite en l’absence de marquage au sol.

Contrairement à une idée reçue, un accident survenu dans un parking ne donne pas systématiquement lieu à une responsabilité partagée.

Accident entre un véhicule qui circule et un autre en stationnement

Dans le cas de figure où l’une des deux voitures était en mouvement tandis que l’autre était garée, la voiture en mouvement est en principe déclarée responsable à 100 %.

La responsabilité sera toutefois partagée (50/50) si l’auto était stationnée d’une manière susceptible d’entraver la circulation (ex : en dehors du marquage, avec une portière ouverte…)

Accident entre deux automobiles en mouvement

Dans le cas où les deux véhicules circulaient en même temps au moment de l’impact, le Code de la route permettra d’apprécier s’il faut compter un unique responsable ou si les torts sont partagés.

Le véhicule qui sort de sa place de parking ou recule, par exemple, n’a pas la priorité et écopera d’une responsabilité de 100 %.

Assurance et parking : les cas où il y a partage de responsabilité

Voici une liste des cas habituels qui peuvent inciter votre assureur à déclarer une responsabilité partagée :

  • votre véhicule était mal garé quand il a été percuté
  • une portière d’une des voitures était restée ouverte
  • les deux voitures ont reculé au même moment
  • la situation est trop difficile à clarifier, etc.

En cas de responsabilité partagée, vous paierez seulement la moitié de votre franchise. Votre malus, par ailleurs, sera deux fois moins important qu’en cas de responsabilité à 100 %.

Cas particulier : le parking privé

Des règles particulières peuvent s’appliquer si l’accrochage a eu lieu sur un parking privé (ex : dans le parking de votre lotissement ou de votre entreprise). Dans ce cas, ce n’est pas le Code de la route mais le règlement intérieur du stationnement privatif qui fait référence.

Face à cette situation, l’assureur aura généralement tendance à considérer que la responsabilité est partagée par les deux conducteurs.

Rappel : quand vous quittez un parking (public ou privé) pour rejoindre la voie publique, vous n’avez jamais la priorité sur les véhicules déjà engagés sur la voie.

Comment obtenir une indemnisation de l’assurance ?

L’expert est chargé de vérifier les informations du constat

Un expert sera mandaté par l’assurance auto pour vérifier que votre voiture a bien subi les dégâts indiqués dans le constat.

Vous n’êtes pas d’accord avec ses conclusions ? Vous pouvez toujours demander une contre-expertise, qui sera toutefois à votre charge.

Responsabilité et garanties déterminent la prise en charge de l’assureur

En matière d’assurance pour un accident sur parking, l’indemnisation tiendra compte de votre responsabilité dans l’accident et de l’étendue de votre assurance auto.

Avez-vous opté pour une assurance tous risques, une responsabilité civile, une assurance auto intermédiaire ? Tout contrat signé dispose de ses propres garanties et exclusions.

Exemples en cas de responsabilité civile ou d’assurance tous risques sur parking

D’une manière générale, l’assurance au tiers ne vous couvrira pas si vous êtes jugé responsable de l’accident ou si le conducteur responsable n’a pas été retrouvé.

A l’inverse, l’assurance tous risques vous assure d’être indemnisé même si vous portez la responsabilité du sinistre. Et si c’est l’autre conducteur qui est fautif mais que ce dernier s’est enfui, portez plainte contre X auprès de la police ou de la gendarmerie dans les 3 jours après l’accident.

Assurance sur parking : comparez les assurances auto pour de meilleures garanties

Pour ceux qui doivent souvent se garer ou qui n’aiment pas manœuvrer

Vous trouvez que votre assurance auto actuelle vous offre une prise en charge trop restreinte en cas d’accident sur un parking ? Vous devez souvent stationner sur des parkings publics ou privés, propices aux accrochages ?

Pour être certain de protéger efficacement votre véhicule contre les accidents de parking, comparez les offres de couverture auto des différents assureurs.

Un comparateur d’assurances auto gratuit et sans engagement

Le comparateur d’Hyperassur vous permettra d’identifier une assurance voiture dotée des meilleures garanties, au meilleur prix.

Renseignez simplement les informations demandées et nous dresserons pour vous une liste des offres les plus adaptées à votre situation, en temps réel (sans aucun engagement de votre part).

Notre comparateur est gratuit et indépendant.

Publié par Julien - Mis à jour le