Accident de portière : qui est responsable ?

Publié par , le . Temps de lecture : 2 minutes.

Lors d’un trajet en voiture, à un feu tricolore, votre passager ouvre la portière pour descendre et provoque un accident, qui est responsable ?

 

La réponse d’expert de Hyperassur

On appelle cela un accident de portière : à l’arrêt ou en général à un feu, votre passager veut descendre … Sans faire particulièrement attention à ce qui se passe dehors, il ouvre sa portière et heurte un vélo, une autre voiture, voire un piéton. Si la victime est blessée ou si on constate des dommages matériels, sachez que l’indemnisation repose toujours sur le conducteur. C’est aussi pour ça que l’assurance auto est obligatoire.
Vous allez comprendre !

Une question de responsabilité civile

La « responsabilité civile » est un principe selon lequel toute personne, au cours de sa vie privée, doit réparer les dommages qu’elle cause aux autres. Elle le fait soit en remettant les victimes dans l’état où elles étaient avant l’accident, ou si c’est impossible en versant une certaine somme d’argent destinée à indemniser le préjudice matériel et/ou corporel.

En matière d’assurance auto, seule l’assurance de la responsabilité civile est obligatoire.
Sans elle, n’envisagez même pas de rouler sur la voie publique ! Comme les accidents de voiture peuvent être graves, ils peuvent engendrer des indemnisations importantes.

Pour y faire face quels que soient les montants envisagés, la loi impose aux conducteurs de véhicules à moteur de souscrire un contrat d’assurance auto. Ainsi de cette manière, les victimes sont sûres qu’elles percevront bien des réparations.

 

Bon à savoir

Outre cette responsabilité civile, la fameuse assurance au tiers et toutes les autres garanties proposées par les assurances auto (vol, incendie, catastrophe naturelle) sont facultatives. Même si beaucoup d’entre elles sont fortement conseillées.

Tous les passagers sont protégés

Une assurance auto ne couvre pas seulement la responsabilité civile du conducteur.
Elle s’étend à tous les passagers de son véhicule. Ainsi en cas d’accident de portière, peu importe quel occupant ouvre la porte de la voiture. Ce raisonnement est valable dans vos trajets quotidiens et même pendant un covoiturage.

L’article R. 417-7 du Code de la route interdit à tout occupant d’un véhicule à l’arrêt ou en stationnement d’ouvrir une portière lorsque cette manœuvre constitue un danger pour lui-même ou les autres usagers. Alors avant d’ouvrir une portière, vérifiez toujours si la voie est libre. C’est obligatoire et ça vaut mieux pour tout le monde !


A lire aussi :

Que faire si je percute un animal ?


Laurence est une journaliste expérimentée, particulièrement pointue dans tous les sujets de consommation et de droit pratique. Elle est notamment l’auteure de titres de référence L’Assurance pour les Nuls, Créer sa boîte pour les Nuls, Préparer sa retraite pour les Nuls (Editions First).

Suivez-nous