Consultation gynécologue, être bien remboursé

Publié par , le . Temps de lecture : 1 minute.

La consultation gynécologique, une nécessité

Le médecin gynécologue, de par sa spécialité, porte une attention toute particulière à l’appareil génital des femmes, à son développement et à son fonctionnement. Il est important de le consulter une fois par an dès les premières règles, voire plusieurs fois par an en cas de grossesse. Il peut dépister les maladies sexuellement transmissibles mais aussi des pathologies graves telles que le cancer ou d’éventuels problèmes de stérilité.

Le gynécologue vous accompagnera également, si besoin, dans votre démarche d’interruption volontaire ou thérapeutique de grossesse. Il vous aidera d’autre part en cas de prise d’une contraception et vous aiguillera vers celle qui vous convient le mieux en vous la prescrivant.

Consultation gynécologique : quels remboursements ?

La consultation chez le gynécologue est couverte en partie par la Sécurité sociale, même en accès direct, c’est-à-dire sans respecter le parcours de soins coordonnés, mais à condition d’avoir déclaré un médecin traitant. Si vous avez fait cela, la consultation vous sera remboursée à hauteur de 70%. Si vous n’avez pas déclaré de médecin traitant, elle ne sera remboursée qu’à 30%.

Le tarif de base de la consultation gynécologique est de 28 euros. La Sécurité sociale prévoit donc de rembourser 18,60 euros. Attention cependant, avant de prendre votre rendez-vous, à demander le prix de la consultation sans honte aucune. En effet, de nombreux gynécologues pratiquent des tarifs bien plus élevés. Il n’est pas rare d’entendre que les coûts de consultations atteignent parfois les 60 euros.

Il est donc essentiel de consulter votre mutuelle complémentaire afin de lui demander quelle est la prise en charge prévue concernant les dépassements d’honoraires d’une consultation gynécologique. Une bonne mutuelle remboursera forcément les 9,50 encore à votre charge sur le tarif de base, mais est-il prévu qu’elle prenne à sa charge la totalité des dépassements ? Rien n’est moins sûr.

Une petite astuce : n’oubliez pas que de nombreux centres de planification familiale proposent des consultations gratuites avec un gynécologue, prescription de contraceptifs comprise, sous condition.

A l’origine journaliste spécialisé auto-moto, Damien évolue depuis 2013 dans l’univers de l’assurance. Une question sur un contrat, sur des garanties ou sur des remboursements… il met son expertise au service des internautes. Son objectif : que les assurés soient mieux protégés et deviennent des consommateurs avertis.

Suivez-nous