Assurance Santé

Prises de sang, analyses et examens en laboratoire : quels remboursements ? – ELO

Une prise de sang vous a été prescrite ? Vous devez faire des analyses médicales pour permettre de poser un diagnostic ? Dans ce cas, mieux vaut savoir exactement ce qui va être pris en charge ou non par la sécurité sociale et/ou par votre assurance santé. On vous explique tout pour plus de sérénité avant de prendre rendez-vous.

Les différents types d’analyses en laboratoire

Les examens en laboratoire et les prises de sang peuvent être demandés par les professionnels de santé pour diverses raisons comme :

  • Un bilan sanguin ;
  • Un suivi de grossesse ;
  • Une analyse des cellules ;
  • Une analyse des organes ;
  • Un dépistage de maladie.

Comme pour toute prestation médicale, ces analyses en laboratoire sont classifiées par catégorie pour définir leur taux de remboursement.

On retrouve 5 catégories majeures pour ce qui est des analyses en laboratoire :

  • Les actes de biologie (actes en B) ;
  • Les actes d’anatomie et de cytologie pathologique (actes en P) ;
  • Les prélèvements pratiqués par les professionnels de santé ;
  • Les prélèvements pratiqués par les auxiliaires de santé ;
  • Les dépistages sérologiques du VIH et de l’hépatite C.

Les prix des prises de sang

Le prix d’une prise de sang varie selon l’acte. Il n’existe quasiment jamais de dépassement d’honoraires pour les analyses en laboratoire.

En clair, chaque acte est classifié selon une nomenclature de l’Assurance maladie. C’est la nomenclature des actes de biologie médicale (NABM). C’est cette liste qui définit clairement quel acte est remboursé et à quel taux.

En général, le prix des prises de sang est calculé comme suit :

  • Le prix de la prise de sang, l’acte en lui-même ;
  • Le prix du prélèvement ;
  • Les différents forfaits en lettre B (forfait sécurité, prise en charge pré-analytique…).

Il peut également y avoir un supplément appliqué pour les prélèvements sur les jeunes enfants.

À noter que le tarif conventionnel est applicable dans les départements métropolitains et peut varier en dehors de cette zone.

Les remboursements de la sécurité sociale

A. Les remboursements de prises de sang avec ordonnance

Les catégories d’actes mentionnées ci-dessus n’ont pas toutes le même taux de remboursement. Pour être pris en charge par l’assurance maladie, l’acte doit avoir été prescrit par un médecin pour faire partie du parcours de soins coordonnés. Généralement, les taux de remboursement appliqués sont les suivants :

  • Les actes en B et prélèvements effectués par des auxiliaires de santé : analyses classiques qui relèvent de la prévention ou d’un diagnostic sur une pathologie et qui sont prises en charge à hauteur de 60 % du montant par la Sécurité sociale.
  • Les actes en P et prélèvements réalisés par des professionnels de santé sont remboursés à hauteur de 70 %.
  • Les dépistages VIH et hépatite C sont remboursés à hauteur de 100 %, comme c’est le cas pour un acte pratiqué dans le cadre d’une affection de longue durée (ALD).
  • Concernant la situation particulière de la grossesse, les choses sont différentes. Toutes les patientes sont prises en charge à 100 % à partir du premier jour de leur 6e mois de grossesse et jusqu’à 12 jours après l’accouchement.

Il faut également noter que cela vaut pour les prises de sang effectuées en laboratoire et en extérieur. En revanche, même si le taux de remboursement ne change pas, une indemnité forfaitaire de déplacement d’un montant de 2,5 € est appliquée en sus lorsqu’il y a prise de sang à domicile.

B. Les remboursements de prises de sang sans ordonnance

Sans prescription médicale, les choses sont claires : aucune analyse en laboratoire n’est prise en charge par la Sécurité sociale. C’est la même chose concernant les mutuelles santé : il n’y aura pas de remboursement à ce titre. De plus, les laboratoires peuvent refuser de pratiquer l’acte. Dans tous les cas, un entretien préalable avec le personnel du laboratoire sera nécessaire.

Les actes non remboursés par la Sécurité sociale

Même s’ils sont assez rares, certains actes pratiqués en laboratoire ou par un professionnel ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale. On trouve notamment :

  • Les analyses médicales non référencées à la Nomenclature des Actes de Biologie Médicale (NABM) ;
  • La recherche de groupe sanguin pour convenance personnelle ;
  • L’analyse des bandelettes urinaires pour la recherche de leucocytes et nitrites.

Les remboursements mutuelle

Les dépassements d’honoraires ne sont pas monnaie courante concernant ce type d’analyse. L’avantage des mutuelles est qu’elles interviennent pour prendre en charge la différence non remboursée par la Sécurité sociale. Cela se fait à hauteur de 30 ou 40 % pour que l’assuré soit remboursé à 100 % au total.

Quels sont les avantages à avoir une complémentaire santé ?

L’avantage principal d’avoir une complémentaire santé est un remboursement de prise de sang à 100 %. Dans ce cas, la prise de sang pratiquée en laboratoire ne coûte absolument rien à l’assuré. Encore mieux, si la télétransmission est activée entre la sécurité sociale et votre organisme de mutuelle, vous n’aurez pas à avancer les frais et attendre un remboursement. Tout se fera automatiquement par le biais de la carte vitale.

Autre avantage non négligeable : pour les actes qui sont classés hors nomenclature. Même s’ils ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale, ils peuvent parfois être remboursés par la mutuelle. Enfin, selon votre niveau de forfait mutuelle, le ticket modérateur peut, lui aussi, être pris en charge et vous être remboursé.

L’utilisation d’un comparateur pour trouver la mutuelle qui vous correspond

Pour trouver la complémentaire santé la plus intéressante pour vous, l’utilisation d’un comparateur d’assurance peut s’avérer être un formidable moyen de gagner du temps et de faire des économies. En effet, ce type d’outil va vous aider à y voir plus clair quant à vos besoins actuels en matière de remboursement santé.

Pour qu’une mutuelle soit optimale, vous devez prendre un forfait qui ne soit ni trop élevé ni trop bas. La comparaison des différentes offres du marché est le meilleur moyen de vous apporter la solution qui vous correspond.

Il est temps de trouver la meilleure mutuelle la plus adaptée à votre situation pour vous assurer un remboursement de prise de sang à 100 % dans la majorité des cas. Pourquoi ne pas commencer à faire un point avec notre comparateur HyperAssur ?

Nos engagements