Remboursement radio : quelle prise en charge par la Sécurité sociale ?

Radio, IRM, échographie... Selon l'acte réalisé, le remboursement en imagerie médicale peut être différent. Dans tous les cas, vous devez respecter le parcours de soin pour recevoir la meilleure prise en charge. Hyperassur vous informe sur les remboursements possibles.

Votre assurance santé en 2 min

  • Plus de 350 offres comparées
  • Réduisez le montant de vos cotisations
Comparer

L’imagerie médicale désigne la radiographie, le scanner, l’IRM ou l’échographie. Ce type d’examen est relativement fréquent et de nombreux professionnels de santé y font appel pour confirmer un diagnostic. Néanmoins, ces techniques restent coûteuses : la prise en charge de la Sécurité sociale n’est que partielle et varie selon les actes. Voici quelques informations pour mieux comprendre le remboursement radio de l’Assurance Maladie.

Radio : des seuils de remboursement différents en fonction de l’acte

Définition

L’acte d’imagerie médicale le plus souvent pratiqué est la radiographie. Dentistes, pneumologues, gynécologues, rhumatologues… Nombreux sont les médecins à y avoir recours. Cet examen utilise les rayons X pour visualiser les os et certains organes du corps humain. Sur le cliché, les os apparaissent en blanc et les tissus mous en nuances de gris.

Remboursement radio

Selon le type de radio demandé, la Sécurité sociale ne vous remboursera pas le même montant car le tarif de convention, qui sert de base pour vos remboursements, est différent. Voici quelques exemples de prise en charge :

ExamenTarif de conventionTaux de remboursement (Sécu)Montant à votre charge
Radio d’un membre (bras, jambe…)27,50 €70 %8,25 €
Radio du poumon28,16 €70 %8,45 €
Panoramique dentaire29,16 €70 %8,75 €
Mammographie bilatérale (seins)66,42 €70 %19,92 €
Colonne cervicale58,32 €70 %17,50 €
Ostéodensitométrie39,96 €70 %11,99 €

Votre assurance santé peut compléter le remboursement de la Sécurité sociale à hauteur de votre couverture. Ainsi, selon le niveau de garantie, vous bénéficiez d’un remboursement radio total ou partiel.

Respect du parcours de soins coordonnés

Pour bénéficier d’une prise en charge à 70% par la Sécu, vous devez suivre le parcours de soins coordonnés. En effet, avant de vous rendre chez un radiologue, vous devez avoir une prescription médicale de votre médecin traitant. Sinon, l’Assurance Maladie ne vous remboursera que 30% du tarif au lieu des 70% prévus.

Remboursement échographie

Indolore et non invasive, l’échographie repose sur l’utilisation d’ultrasons et permet de visualiser le cœur, l’abdomen, le système urinaire, les organes génitaux, les vaisseaux sanguins, etc.

De plus, il est recommandé aux femmes enceintes de réaliser 3 échographies au cours de leur grossesse, pour assurer le bon suivi de la mère et de l’enfant :

  • La première a lieu entre 11 et 13 semaines d’aménorrhée
  • La seconde, entre 22 et 24 semaines d’aménorrhée
  • La troisième, entre 31 et 33 semaines d’aménorrhée
EchographieTarif de conventionTaux de remboursement (Sécu)Montant à votre charge
Première
3 mois
48,35 €70 %14,5 €
Deuxième
5 mois
81,92 €70 %24,58 €
Troisième
7-8 mois
73,99 €100 %0 €

La Sécurité sociale prend en charge une partie des fais liés à votre grossesse et cela exclut les dépassements d’honoraires. Découvrez comment une mutuelle maternité peut vous soutenir financièrement durant votre grossesse mais également pendant et après l’accouchement.

Remboursement IRM

L’IRM, ou Imagerie par Résonance magnétique, utilise un champ magnétique et des ondes radio. Cet examen très pointu permet d’étudier avec une grande précision les organes du corps humains. En effet, la radiographie ou l’échographie ne permet pas de voir certaines lésions. L’IRM est très utile pour étudier le cerveau, les hernies discales ou les lésions ligamentaires.

L’Assurance Maladie prend en charge :

  • L’intégralité du forfait technique, c’est-à-dire l’acte. Son prix est de 244,68€ à taux plein et 85,68€ à taux réduit.
  • 70% des honoraires médicaux dont le montant est fixé à 69€.

Les médecins pratiquent fréquemment des dépassements d’honoraires sur ce type d’examens. Une complémentaire santé adaptée permet d’alléger de tels coûts. De plus, si votre mutuelle pratique le tiers-payant, vous n’aurez aucun frais à avancer.

Nos engagements