Remboursement kiné : ce qu'il faut savoir

Consulter un kinésithérapeute après une opération chirurgicale ou en cas de douleurs articulaires est souvent recommandé. Mais cette spécialité est soumise à des particularités de remboursements dont nous vous dévoilons les détails dans cette fiche.

Votre assurance santé en 2 min

  • Plus de 350 offres comparées
  • Réduisez le montant de vos cotisations
Comparer

Votre médecin peut vous prescrire des séances de kiné dans le cadre d’une rééducation ou pour soulager des douleurs. Néanmoins, quel remboursement kiné attendre de la Sécurité sociale ? Une assurance santé peut-elle compléter cette prise en charge ? A quelles conditions ? Explications sur qui rembourse quoi.

Dans quels cas peut-on se rendre chez un kiné ?

Rééducation et soulagement des douleurs

Le masseur-kinésithérapeute exerce dans le secteur paramédical et intervient auprès de personnes de tous âges. Ce professionnel de santé traite principalement les troubles du mouvement et de la motricité, par le biais de la rééducation qui peut prendre différentes formes.

En effet, pour certains, il prodiguera des massages ou des étirements afin de rendre aux muscles leur élasticité et supprimer les raideurs. Pour d’autres, il proposera de la gymnastique médicale, des exercices musculaires ou d’équilibre, en utilisant des appareils. Il peut également traiter des patients atteints de difficultés respiratoires.

Ses compétences ainsi que les soins prodigués sont donc multiples. Dans tous les cas, l’objectif est d’aider le patient à retrouver ses capacités :

  • après un accident, une opération, un accouchement
  • en cas de douleurs articulaires, mal de dos, scoliose, maladie pulmonaire, vertige…

Respect du parcours de soins

Pour être pris en charge par l’Assurance Maladie, vous devez respecter le parcours de soins coordonnés. Ainsi, selon votre besoin, votre médecin traitant peut vous prescrire des séances de kiné. C’est lui qui déterminera le nombre de séances à effectuer.

Cependant, si votre kiné estime que votre rééducation nécessite plus de séances, il peut en informer votre médecin. Il effectuera alors une demande d’accord préalable à la Sécurité sociale, pour demander des séances supplémentaires.

Nombre de séances préconisées et prolongation des soins

Des référentiels validés par la Haute Autorité de Santé définissent le nombre de séances de kinésithérapie remboursables sans besoin d’accord préalable. Le site Ameli rappelle les 14 situations de rééducation concernées par cette mesure. Par exemple :

RééducationNombre de séances avant accord préalable
Entorse externe récente de la cheville1 à 10
Prise en charge d’une lombalgie commune1 à 15
Reconstruction du ligament croisé antérieur du genou1 à 40

Remboursement kiné : quel coût et quelle prise en charge par la Sécurité sociale ?

AMS, AMK, AMC… Comment les tarifs sont-ils calculés ?

En fonction des actes réalisés par le kiné, le coût d’une séance peut varier considérablement. Si le kiné est conventionné, l’Assurance Maladie encadre les tarifs des soins dispensés dans un cadre thérapeutique. Pour calculer le prix d’une séance, il faut connaître : la lettre-clé correspondant à l’acte pratiqué (ex : AMS, AMK, AMC…), le tarif conventionnel et le coefficient appliqué à la lettre-clé. Vous pouvez vous référer à la NGAP.

Prenons un exemple. Vous devez faire de la rééducation pour votre pied :

  • Lettre-clé : AMS, qui concerne les « actes de rééducation des affections orthopédiques et rhumatologiques effectué par le masseur-kinésithérapeute ».
  • Tarif conventionnel : 2,15€ (France métropolitaine).
  • Coefficient : 7,5 (d’après la NGAP).

Pour la rééducation du pied, la séance coûte 16,13€.

Maintenant que l’on a compris la théorie, passons à la pratique !

Tarif de convention et remboursement kiné

Précisons que la Sécurité sociale ne prend en charge que les actes inscrits à la NGAP et pour lesquels vous disposez d’une prescription médicale.

L’Assurance Maladie rembourse 60% de la base du remboursement. Vous devrez également régler une franchise médicale de 0,50€ qui ne sera jamais remboursée. Voici quelques exemples (hors franchise médicale) :

ActeTarif de conventionMontant du remboursement (Sécu)Montant à votre charge
Rééducation d’un membre16,13 €9,68 €6,45 €
Rééducation de plusieurs membres20,43 €12,26 €8,17 €
Rééducation et réadaptation d’un membre après amputation16,13 €9,68 €6,45 €
Rééducation de l’hémiplégie (paralysie)19,35 €11,61 €7,74 €
Rééducation des malades atteints de myopathie23,65 €14,19 €9,46 €
Rééducation des maladies respiratoires17,85 €10,71 €7,14 €
Personnes âgées – Rééducation des 2 membres inférieurs, de la posture, de l’équilibre et de la coordination17,85 €10,71 €7,14 €
Rééducation d’un patient atteint de brûlures localisées à un membre16,34 €9,80 €6,54 €
Soins palliatifs – Actes nécessaires en fonction des situations cliniques (cotation journalière forfaitaire)25,80 €15,48 €10,32 €
Rééducation abdominale du post-partum16,34 €9,80 €6,54 €

⚠️ Attention, il s’agit là du coût d’une seule séance. Par exemple, dans le cas d’une entorse de la cheville, 1 à 10 séances sont préconisées. Vous devez donc multiplier ce coût par le nombre de séances nécessaires.

Suppléments et dépassements d’honoraires

Pour être remboursé au maximum sur sa séance de kinésithérapie, il est donc fortement recommandé de s’adresser à un kiné conventionné. Notons que, dans certaines situations, ce dernier peut facturer un supplément : prise en charge en dehors des horaires du cabinet, à domicile, etc.

Malheureusement, il n’est pas toujours possible d’aller chez un kiné conventionné. Vous pouvez être amené à consulter un kiné pratiquant des dépassements d’honoraires. Dans ce cas, il sera d’autant plus important d’avoir une bonne complémentaire santé.

Remboursement kiné : quel complément par les mutuelles ?

Avantages d’une assurance santé

Comme nous l’avons vu, le prix d’une séance de kiné est très variable et peut rapidement devenir important si vous avez besoin de plusieurs séances.

Heureusement, une complémentaire santé peut prendre en charge une partie ou la totalité des frais restant à votre charge, selon votre niveau de couverture. Certaines mutuelles proposent en effet de très bons remboursements sur les séances de kinésithérapie.

C’est d’autant plus intéressant que l’Assurance maladie ne rembourse qu’un nombre limité de séances.

Comparer les mutuelles pour être mieux remboursé sur ces soins

Vous devez effectuer des séances de kiné mais le montant restant à votre charge est trop important ? Souscrire une complémentaire santé, adaptée aux prestations médicales dont vous avez besoin, vous permettra d’être bien remboursé.

Si l’assurance santé vous propose un remboursement à hauteur de 100% du BRSS, cela signifie qu’elle prendra en charge le ticket modérateur, c’est-à-dire la différence entre le tarif de convention et le remboursement de la Sécu. Cela exclut les dépassements d’honoraires.

ActeTarif de conventionRemboursement SécuRemboursement MutuelleMontant à votre charge
Rééducation d’un membre16,13 €9,68 €6,45 €0
Rééducation des maladies respiratoires17,85 €10,71 €7,14 €0

Si l’assurance santé vous propose un remboursement de 200% du BRSS, elle pourra vous rembourser jusqu’à deux fois le tarif conventionnel. Par exemple, pour la rééducation d’un membre, vous pourrez être pris en charge jusqu’à 32,26€ maximum.

Nous vous invitons donc à interroger notre comparateur gratuit, indépendant et sans engagement. ✅

Découvrez sans plus tarder les offres d’assurances santé en cliquant sur ce bouton :

comparer les offres Commencez à économiser!

Comparer les mutuelles santé

Nos engagements