Bonus 50 à vie : c’est possible ?

Le bonus 50 est la récompense des bons conducteurs n’ayant déclaré aucun sinistre responsable après 13 années d’assurance consécutives. Mais une fois acquis, est-il possible de conserver son bonus 50 à vie ? Les assurances auto peuvent-elles maintenir ce coefficient de façon définitive ? Explications sur le bonus 50 perpétuel et ses limites.

Comment obtenir un bonus 50 ?

Aussi appelé coefficient de réduction majoration, le bonus malus influence le montant de la cotisation d’assurance auto en fonction du comportement du conducteur. A chaque sinistre responsable, vous êtes pénalisé par un malus (+25%). Si vous n’avez aucun accident, vous profitez d’un bonus (-5%). Plus le coefficient est bas, moins vous payez cher votre assurance voiture.

Aussi, en prenant en compte ce calcul du bonus malus, il faut atteindre 13 ans de conduite sans sinistre responsable (à raison de 5% de réduction du coefficient par an) pour obtenir un bonus à 50%.

Bon à savoir
  • Le premier accident responsable ne fait pas perdre le bonus de 50% à un assuré sans sinistre responsable depuis au moins 3 ans.
  • Il le perd seulement à partir du second accident.

Peut-on conserver un bonus 50 à vie ?

Le Code des Assurances souligne que 50% est la réduction maximum qu’un assuré peut obtenir sur sa prime d’assurance auto. En revanche, la loi ne prévoit pas de bonus 50 à vie : votre bonus-malus continue en effet de varier en fonction du nombre d’accidents responsables que vous déclarez dans l’année. La loi ne garantit donc pas le maintien de ce coefficient ad vitam eternam.

En réalité, le bonus 50 à vie est une offre commerciale mise en place par certaines compagnies d’assurances, dans le but de fidéliser les bons conducteurs “rentables” pour les assureurs. Pour bénéficier du bonus 50 perpétuel, vous devez généralement respecter les critères suivants :

  • avoir 34 ans révolus
  • disposer d’un coefficient de 0,50
  • ne pas avoir d’accident durant les 3 années suivantes

Il faut donc patienter 16 ans pour profiter de cette offre commerciale proposée par certains assureurs.

Que devient le bonus 50 à vie en cas de changement d’assureur ?

Rappelons tout d’abord que le bonus malus est rattaché au contrat auto et qu’il impacte de façon égale le conducteur principal et le conducteur secondaire.

En cas de changement d’assurance auto, le nouvel assureur vous demandera votre relevé d’information (exigé pour toute souscription d’une assurance voiture), qui mentionnera obligatoirement les sinistres dont vous êtes responsable. ll pourra donc prendre en compte votre bonus malus réel et vous pourriez donc perdre votre bonus 50 à vie.

En effet, comme nous l’avons dit, la loi ne prévoit aucunement le maintien absolu d’un bonus à 50%, et ce quel que soit le nombre d’années sans sinistre. Cette pratique ne tient qu’à l’assureur auprès duquel vous souscrivez votre contrat d’assurance auto.

Publié par Emilie - Mis à jour le