Quel est le prix d’une assurance jeune conducteur ?

Jusqu'à 19 assureurs comparés : économisez jusqu'à 150 €* !

Votre voiture actuelle Une nouvelle voiture
Devis gratuits
comparateur
4,1 sur 5
starsstarsstarsstarsstars
starsstarsstarsstarsstars
4,1 sur 5

En tant que jeune conducteur, les assureurs vous considèrent comme un profil plus risqué que les automobilistes expérimentés. C’est la raison pour laquelle le prix d’une assurance voiture pour jeune conducteur est majoré durant les premières années de souscription. Quels sont les tarifs moyen d’une assurance auto pour conducteur débutant ? Quels sont les critères de calcul de l’assurance ? Comment payer moins cher ? Explications.

Tarif assurance jeune conducteur selon la voiture

Le prix de l’assurance auto jeune conducteur dépend grandement du choix du véhicule : un modèle puissant et neuf coûtera toujours plus cher à assurer qu’une petite voiture d’occasion.

Nous avons réalisé une simulation de tarif sur notre comparateur d’assurance auto :

  • pour un jeune conducteur ayant obtenu son permis (en conduite accompagnée) depuis moins d’un an
  • souhaitant assurer sa voiture d’occasion, à Rennes

Voici les offres les moins chères :

Modèle Tarif annuel au tiers* Tarif annuel en tous risques
Peugeot 206 544€ 1 028€
Peugeot 207 476€ 734€
Peugeot 208 519€ 729€
Renault Clio III 438€ 632€
Renault Clio IV 646€ 1 070€
Renault Twingo 492€ 659€
Citroën C3 574€ 829€
Fiat 500 448€ 668€
Polo V Volkswagen 630€ 956€

*Offre la moins chère constatée sur le comparateur Hyperassur en février 2023

Obtenez des devis assurance auto personnalisés en quelques minutes, adaptés à votre profil et à votre voiture ! 

Quel est le prix moyen d’une assurance voiture jeune conducteur selon la formule ?

En moyenne, le prix d’une assurance jeune conducteur – toutes formules confondues – se situe entre 800 et 1000€ par an.

Voici une estimation de la prime d’assurance en fonction de la formule au tiers, au tiers étendu ou tous risques d’après notre comparateur :

  • 640€ pour une assurance au tiers ;
  • 846€ pour une formule au tiers étendu ;
  • 918€ pour une couverture tous risques.

Bien entendu, les cotisations exactes d’une couverture auto dépendent de différents critères comme l’expérience au volant, le type de véhicule ou encore le niveau de garanties souscrit.

Quelle est la surprime pour un jeune conducteur ?

Pour rappel, la majoration de prime d’assurance dépend du bonus-malus du conducteur.

Lors de la souscription de son premier contrat auto, l’assuré considéré comme jeune conducteur commence avec un coefficient de 1 qui peut augmenter ou diminuer selon les sinistres déclarés.

Voici un rappel de l’évolution du bonus sur trois ans, soit les trois années de permis probatoire durant lesquelles l’usager est catégorisé jeune conducteur :

Fin 1e année sans sinistre responsable Fin année 2 Fin année 3
0,95 x 1 0,95 x 0,95 0,95 x 0,90
0,95 0,90 0,85

A savoir que tous les assureurs prévoient une baisse de 5% la prime d’assurance auto de l’assuré pour chaque année passée sans sinistre responsable.

Statistiquement, les jeunes conducteurs comptent plus de sinistres que les conducteurs expérimentés. Ce manque d’expérience a une incidence directe sur le coût de la cotisation. Lors de la première année de contrat, la surprime s’élève à 100% pour descendre à 50% la deuxième année, puis 25% à la fin de la troisième. Ce n’est donc qu’au début de la 4ème année de contrat que la surprime est retirée du calcul.

Bon à savoir

    Les jeunes conducteurs ayant obtenu leur permis avec conduite accompagnée bénéficient d’une majoration réduite de 50% applicable seulement sur 2 ans, contre 3 ans pour les conducteurs ayant obtenu leur permis dans des conditions classiques.

Pourquoi assurer sa voiture en tant que jeune conducteur coûte plus cher ?

Lors d’une première souscription en tant que jeune conducteur, vous êtes considéré comme un potentiel profil à risque aux yeux des assureurs. C’est pourquoi vos cotisations d’assurance sont plus élevées que celles d’un conducteur expérimenté.

En effet, les assureurs considèrent que le risque d’accident, d’infraction ou encore d’excès de vitesse est plus présent chez les conducteurs débutants. Or, la survenue d’un sinistre responsable implique des réparations et un dédommagement financier de l’assurance auto.

Pour compenser le coût de réparation des dommages matériels et physiques que pourrait engendrer un potentiel accident, les assureurs majorent donc le tarif de la prime d’assurance des jeunes conducteurs afin que celui-ci soit proportionnel au risque.

Quels sont les critères de prix d’une assurance jeune conducteur ?

Parmi les autres critères qui entrent en jeu dans le calcul du prix de l’assurance voiture, on peut citer :

  • le bonus-malus : plus ou moins élevé en fonction de vos années de souscription et de la pratique de la conduite accompagnée ou non ;
  • le véhicule : un modèle d’occasion, de préférence citadin, compact et peu puissant coûte toujours moins cher à assurer ;
  • la ville : Marseille fait partie des villes les plus chères pour un jeune conducteur car plus risquée tandis que Rennes ou Troyes font partie des villes les moins coûteuses car plus sûres ;
  • la formule d’assurance auto et les garanties : assurance au tiers, intermédiaire ou tous risques.

Comment payer moins cher son assurance jeune conducteur ?

Outre le fait de privilégier la conduite accompagnée, il existe plusieurs manières de payer votre assurance jeune conducteur moins cher.

Souscrire une responsabilité civile uniquement

En cas de conduite occasionnelle (les week-ends, durant les vacances) mieux vaut opter pour une formule au tiers.

Cette couverture de base permet d’indemniser les tiers en cas de dommages corporels ou matériels causés par votre voiture au titre de votre responsabilité civile. Quant à vos passagers, ils sont également protégés par l’assurance en cas d’accident.

Néanmoins, ce type de formule ne vous offre pas forcément une protection optimale car vous ne bénéficiez pas de prise en charge personnelle. Aussi, il peut être judicieux de souscrire une formule intermédiaire, un tout petit peu plus onéreuse mais plus adaptée.

Privilégier une voiture compacte et d’occasion

La prime d’assurance peut très vite augmenter selon la puissance de votre véhicule. C’est pour cette raison qu’il est préférable d’acheter une première voiture en occasion, si possible citadine et compacte, avec une puissance en CV limitée.

Il est à noter également que le nombre d’offres de la part des assureurs diminue à mesure que la puissance augmente, certains estimant que le risque devient trop grand à assurer.

Se déclarer sur l’assurance de ses parents

Une dernière solution est de vous déclarer conducteur secondaire sur l’assurance auto de vos parents, notamment si vous vivez toujours sous leur toit ou êtes amené à conduire régulièrement leur voiture.

Si vous conduisez rarement, alors il est plus judicieux de vous définir comme conducteur occasionnel, une option possible si vos parents ont souscrit la garantie prêt de volant. Toutefois, il faut savoir que vous ne cumulerez pas de bonus malus durant ce laps puisque vous ne figurez pas sur le contrat.

Dans le cas où vous êtes conducteur principal du véhicule, vous n’avez d’autres choix que de souscrire un contrat à votre nom. Nous vous recommandons de faire une simulation d’assurance auto en ligne afin d’identifier les assureurs les moins chers du marché pour votre profil de jeune conducteur.

Mise à jour le
Tony Bouton est l'auteur de cette page

Tony a rejoint Hyperassur en 2022 et apporte son éclairage sur des sujets liés à l'assurance auto et moto.