La garantie décès en assurance prêt immobilier

La garantie décès de l’assurance emprunteur vise à rembourser le solde du crédit dans le cas où l’assuré meurt prématurément. Cette garantie se trouve obligatoirement dans tous les contrats d’assurance prêt immobilier. Toutefois selon l’assureur choisi, il peut y avoir des différences.

Souscrire cette garantie


Que couvre la garantie décès dans l’assurance emprunteur ?

Les établissements de crédits imposent toujours aux emprunteurs de souscrire une assurance comportant une garantie décès. De cette manière si le décès survient, ils sont assurés de se voir rembourser l’intégralité des sommes prêtées au défunt, intérêts compris. De leur côté, les héritiers sont également sûrs de conserver la propriété du bien immobilier qu’ils étaient en train d’acquérir grâce à son crédit.

La garantie décès protège donc :

L’organisme de crédit

Banque

L’emprunteur assuré

Emprunteur

Les proches-héritiers

Proches de l'assuré

Quand intervient la garantie décès ?

Les décès survenant suite à une maladie sont couverts par la garantie décès, mais seulement si la maladie se déclare fortuitement durant la période de remboursement du crédit. Or attention, si l’emprunteur souffrait déjà d’une maladie au moment de souscrire son crédit, et que celle-ci provoque son décès, la garantie risque de ne pas fonctionner. Elle ne le couvrira que s’il a déclaré son état de santé dans son questionnaire médical.

Les exclusions de la garantie décès

La garantie décès ne couvre que les décès fortuits ou accidentels. Cependant en fonction des assureurs, les situations couvertes sont plus ou moins limitées. Avant de souscrire : lisez attentivement les conditions de la garantie et particulièrement ses exclusions.

 
Quant aux emprunteurs exerçant un métier à risques, ils peuvent être assurés en cas de décès en lien avec la pratique de cette profession, notamment grâce à la délégation d’assurance qui leur permet de souscrire une garantie sur mesure.

Les limites d’âge

L’âge limite pour souscrire une garantie décès dépend des assureurs (entre 65 et 80 ans). Par ailleurs passé un certain âge, l’assurance peut aussi cesser d’être active : le plus souvent entre 75 et 85 ans.
Au-delà, le décès n’est plus assuré. Un point à vérifier.

Comment souscrire une garantie décès ?

Avec la délégation d’assurance

La garantie décès fait partie des garanties exigées par l’organisme de crédit pour couvrir l’emprunt en cas de décès de l’assuré. Vous pouvez alors souscrire cette garantie avec l’assurance prêt proposée par la banque ou comparer les assurances emprunteurs pour trouver un contrat avec la garantie décès au meilleur prix.

On parle de délégation d’assurance prêt, dans le cas où vous souscrivez une assurance en dehors de votre banque. Attention l’établissement prêteur se réserve le droit de refuser l’assurance externe, si elle n’offre pas des garanties équivalentes à celles que la banque vous avait proposé.

  • La garantie décès devra obligatoirement faire partie du contrat si vous souhaitez opter pour la délégation d’assurance emprunteur.

Souscrire une garantie décès

Dans le cas d’un emprunt à deux

Si vous avez souscrit votre crédit à deux, la garantie décès s’applique dans la limite de la quotité définie pour l’emprunteur. S’il meurt, son prêt est assuré à hauteur de la quotité choisie au moment de la souscription.

Suivez-nous