Fiche remboursement : médicaments

Chaque médicament que vous pouvez acheter en pharmacie peut avoir un remboursement variable. HyperAssur vous donne en détail les explications du tarif des médicament et le reste à charge qui pourra être remboursé par votre complémentaire santé.

Votre assurance santé en 2 min

  • Plus de 350 offres comparées
  • Réduisez le montant de vos cotisations
Comparer

En 2018, 44% des Français prenaient au moins un médicament par jour. En général, le médecin prescrit le médicament mais certains peuvent être obtenus en pharmacie sans ordonnance. Le remboursement des médicaments étant soumis à condition, quelle est la prise en charge ? La Sécurité sociale rembourse-t-elle tous les médicaments ? Toutes les réponses à vos questions ci-dessous.

Une ordonnance est-elle obligatoire pour se faire délivrer des médicaments ?

Il est possible d’obtenir un médicament sans ordonnance mais tout dépend du médicament en question.

Il s’agit d’un médicament de Prescription Médicale Obligatoire (PMO) : l’ordonnance du médecin est obligatoire pour retirer le médicament. Entrent dans cette catégorie les médicaments provoquant des effets indésirables et ceux susceptibles de présenter un risque pour la santé du patient s’il n’y a pas de surveillance médicale.


Il s’agit d’un médicament de Prescription Médicale Facultative (PMF) : votre pharmacien peut délivrer le médicament sans ordonnance. Cela concerne les médicaments dont la toxicité est moindre, y compris en cas de surdosage sur le long terme. Ils sont donc libres d’accès mais les conseils de votre pharmacien sont précieux, n’hésitez pas à le solliciter.

Comment les médicaments sont-ils remboursés ?

Le remboursement des médicaments dépend de la Sécurité sociale et leur prise en charge varie en fonction du Service Médical Rendu (SMR) :

  • le médicament a un SMR considéré comme majeur : remboursement à hauteur de 65%
  • SMR modéré : 30%
  • SMR faible : 15%

Ce taux de remboursement s’applique sur le prix du médicament. Si la réglementation fixe le prix de vente du médicament, ce tarif de référence sera la base du remboursement. Si ce n’est pas le cas, le taux de remboursement s’applique au Tarif Forfaitaire de Responsabilité (TFR). C’est alors le prix du médicament générique le moins cher, mais équivalent en termes d’efficacité, qui servira de base.

Enfin, sachez que vous devrez vous affranchir d’une franchise médicale pour chaque boîte de médicaments, et ce, que vous bénéficiez du tiers payant ou non. Celle-ci s’élève à 0,50€ et votre mutuelle ne peut pas la prendre en charge.

Exemples de remboursement

Prenons d’abord l’exemple d’un médicament dont le tarif est réglementé et dont le SMR est majeur :

  • Taux de remboursement : 65%
  • Prix du médicament : 16,80€
  • Franchise médicale obligatoire : 0,50€

Sachez qu’une complémentaire santé peut prendre en charge tout ou partie de ce reste à charge suivant le contrat.

Prenons à présent un second exemple. La réglementation n’a pas fixé de prix de vente au médicament et le SMR est majeur.

  • Taux de remboursement : 65%
  • Prix de vente affiché : 18€
  • Prix du médicament générique le moins cher avec une efficacité équivalente (= TFR) : 8,50€
  • Franchise médicale obligatoire : 0,50€

Ainsi, lorsque le prix de vente est libre, le montant restant à votre charge peut être plus important. Pour éviter d’alourdir votre budget, privilégiez les médicaments génériques si votre pharmacien vous le propose et lorsque cela est possible.


Par ailleurs, selon les garanties souscrites au contrat, une complémentaire santé peut ici aussi prendre en charge les frais restant à votre charge (hors franchise médicale).

Nos engagements