Quelle prise en charge pour des séances chez l’orthophoniste ?

Si les séances d’orthophonie sont majoritairement adressées aux enfants, les adultes ne sont pas en reste. En effet, il est possible d’avoir perdu une partie de ses capacités après un accident et d’avoir besoin de consulter un orthophoniste. Ce professionnel de santé est spécialisé non seulement dans les troubles du langage oral et écrit mais aussi dans les difficultés de respiration ou de déglutition. Néanmoins, les frais d’orthophonie ne sont pas pris en charge à 100% par la Sécurité Sociale. Consultation, tarifs et prise en charge de l’orthophoniste : voici tout ce que vous devez savoir pour être bien remboursé.

Pourquoi consulter un orthophoniste ?

L’orthophoniste est un professionnel de santé paramédical en mesure de traiter tous les troubles du langage écrit ou oral, de la respiration ou même de la déglutition. Il peut s’agir de troubles comme la dyslexie, la dysorthographie, le bégaiement, les retards de parole, etc.

Bien que les orthophonistes rencontrent des enfants présentant des difficultés d’apprentissage du langage, les adultes peuvent également être accompagnés notamment s’ils sont atteints d’une pathologie neurologique.

Pour consulter un orthophoniste, il vous faut d’abord obtenir une prescription de votre médecin traitant ou d’un médecin spécialiste :

  • Lors de votre première séance, le praticien commence par effectuer un bilan orthophonique avant d’élaborer un programme de rééducation selon vos besoins spécifiques.
  • A la suite de cette première consultation, il est plutôt courant de partir sur une trentaine de séances afin de corriger toutes les petites déficiences, que celles-ci soient d’ordre mécanique ou émotionnel.
A savoir
  • Chaque orthophoniste conventionné est tenu d’afficher ses modalités et ses tarifs de manière visible au sein de son cabinet.

Quels sont les tarifs de consultation d’un orthophoniste ?

Tout d’abord, les orthophonistes conventionnés n’ont pas le droit de pratiquer des dépassements d’honoraires ni de pratiquer des honoraires libres. Leurs tarifs sont strictement encadrés par l’Assurance Maladie.

En général, le bilan orthophonique effectué lors de la première séance coûte entre 40€ et 75€ selon la pathologie.

Le prix d’une séance d’orthophonie est fixé par la CCAM (Classification Commune des Actes Médicaux) selon l’AMO (Acte Médical Orthophonique) multiplié par un coefficient déterminé selon la rééducation.

Exemple : pour connaître le prix d’une séance de rééducation de langage oral, il s’agit de multiplier le code AMO (dans ce cas-ci 12,1) par la valeur de l’AMO qui est de 2,50€.

12,1 x 2,50€ = 30,25€

Le prix d’une séance de rééducation de langage oral est donc de 30,25€.

Aussi, si votre orthophoniste a prévu un parcours de rééducation de 30 séances pour traiter cette problématique, alors vous devrez vous acquitter de 907,50€ dont une partie sera prise en charge par la Sécurité Sociale et l’autre par la mutuelle santé.

Dans certains cas, des majorations peuvent être appliquées, notamment si le patient est un enfant de moins de 3 ans ou si la séance est effectuée un dimanche.

Quel est la prise en charge de l’orthophoniste par la Sécurité Sociale ?

Selon la base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS) les séances d’orthophonie sont prises en charge à hauteur de 60% sur la base du tarif de convention, à condition d’avoir été prescrites par votre médecin traitant ou par un médecin spécialiste.

En cas d’affectation de longue durée (ALD), vos dépenses en frais d’orthophonie sont intégralement remboursées.

Pour rappel, il est indispensable de ne pas sortir du parcours de soins coordonnés pour bénéficier de remboursements optimaux.

Si un bilan orthophonique vous coûte 60€, alors l’Assurance Maladie vous rembourse 36€, ce qui élève votre ticket modérateur à 24€. Pour prendre en charge les 40% restants, il est possible de bénéficier d’une prise en charge complète par une mutuelle santé.

En effet, adhérer à une complémentaire santé vous permet d’obtenir le remboursement de l’orthophoniste pour vous et/ou votre enfant.

D’ailleurs, les séances d’orthophonie réalisées en milieu scolaire ou au sein de lieux d’accueil pour enfants en situation de handicap déjà suivis par un orthophoniste libéral sont remboursées par l’Assurance Maladie, selon certaines conditions :

  1. L’enfant doit avoir fait l’objet d’un bilan orthophonique et d’un projet thérapeutique mettant en valeur l’utilité d’une intervention sur ce lieu.
  2. L’enfant concerné par les soins doit avoir fait l’objet d’une reconnaissance de son handicap avec un taux égal ou supérieur à 50%.
  3. L’enfant ne doit pas être bénéficiaire de soins d’orthophonie pris en charge au sein d’une structure médico-sociale ou sanitaire.

Soins orthophoniques : quel est le remboursement de la mutuelle ?

Pour rappel, nous vous conseillons lors de la souscription de votre police d’assurance de bien vous assurer que le contrat comprend au moins :

En effet, une mutuelle avec une couverture santé de 100% (c’est-à-dire avec les garanties minimales) suffit à rembourser tous les frais des orthophonistes conventionnés pour vous et votre enfant.

En revanche, certains praticiens appliquent des dépassements d’honoraires liés à des séances hors-horaires ou des prestations spécifiques à la demande du patient.

Pour une consultation chez un orthophoniste non-conventionné, sachez qu’une mutuelle à 300% est préférable afin d’être remboursé à la fois des séances et des potentiels dépassements d’honoraires pratiqués par le professionnel de santé.

Envie de trouver rapidement la meilleure offre de mutuelle pour votre prise en charge chez l’orthophoniste ?

Notre comparateur de mutuelle est gratuit et propose des devis sans engagement : n’hésitez pas à faire une simulation pour obtenir votre étude comparative.

Publié par Emilie le