Assurance pare-brise fissuré : comment se faire rembourser ?

En cas d’impact sur votre pare-brise, ne prenez pas la fissure ou l’éclat provoqué à la légère. En effet, suivant sa taille et sa position, celui-ci peut entraîner une casse complète de votre vitre. De fait, il doit être réparé rapidement afin d’éviter tout accident.

Combien coûte le remplacement d’un pare-brise ? Existe-t-il une assurance pare-brise ? Comment demander un remboursement pour ce sinistre auto à votre assureur ? Explications.

Faut-il changer un pare-brise fissuré ou cassé ?

Peu importe sa taille ou sa position, une fissure ou un impact sur votre pare-brise doit être réparé afin de limiter le risque d’accident.

En effet, un pare-brise fissuré peut gêner votre visibilité et mettre votre sécurité ou celles de vos passagers en danger. Une fissure rend en effet votre pare-brise vulnérable à tous les chocs et vibrations. Par ailleurs, il est interdit de circuler avec une fissure prenant toute la largeur (ou hauteur) de la vitre ou une fissure de plus de 30 cm.

Aussi, en cas de contrôle de la route, vous pouvez recevoir une contravention correspondant à une infraction de 4ème classe, soit d’un montant de 375€.

Sachez également qu’il n’est pas toujours nécessaire de changer votre pare-brise en cas de fissure. Si vous vous y prenez à temps, une simple réparation est suffisante.

Les conséquences en cas de contrôle technique

    Si vous vous apprêtez à passer le contrôle technique de votre véhicule, réparer ou remplacer votre pare-brise est presque obligatoire. Une contre-visite peut être exigée si l’expert relève un des cas suivants : fissure de plus de 30 cm, impact dont la taille excède une pièce de 2 euros, fissure ou impact situé dans le champ de vision du conducteur, quelle que soit sa taille.

Combien coûte le remplacement d’un pare-brise fissuré ?

Tout d’abord, sachez que la réparation d’une fissure de pare-brise coûte beaucoup moins cher que son remplacement. Mais pour qu’un pare-brise fissuré soit réparé, la zone impactée doit se situer hors du champ de vision du conducteur et mesurer moins de 30 centimètres.

Dans ce cas, un kit de polissage ou une injection de résine à réaliser chez un garagiste suffit à réparer le pare-brise : cette opération ne prend que quelques minutes et vous sera facturée entre 50 et 100 €.

Quant au remplacement du pare-brise cassé, son coût varie de 500 à 1000€ en raison du prix de la vitre auquel s’ajoute celui de la main d’œuvre.

Toutefois le coût de remplacement varie d’un garage à l’autre : nous vous invitons donc à demander plusieurs devis avant de choisir le spécialiste qui s’occupera des réparations.

L’assurance auto prend-elle en charge la réparation d’un pare-brise fissuré ?

Si vous avez souscrit une garantie bris de glace, alors tous les éléments vitrés transparents de votre véhicule sont protégés en cas de sinistre. Cette garantie n’est en général incluse que dans les formules d’assurance tous risques ou dans les formules intermédiaires. Tout dépend du contrat d’assurance auto souscrit mais la plupart du temps, la garantie bris de glace s’accompagne d’une franchise auto.

Cela signifie que si certains éléments vitrés de votre voiture sont endommagés, alors une partie des frais de réparation – voire de remplacement – ne vous est pas remboursée par votre assureur.

Pour faire jouer votre assurance pare-brise, le sinistre doit être exclusif : aucun autre dégât ne doit être constaté sur le véhicule.

En effet, si vos vitres ont été brisées lors d’une tentative de vol, alors le sinistre est reclassé en “vol” et c’est donc la garantie vol ou la garantie vandalisme qui s’applique.

Si vous avez souscrit un contrat au tiers, vous ne bénéficiez pas d’une prise en charge de l’assurance auto et les frais de réparation sont donc à payer de votre poche.

En revanche, si vous êtes victime d’un sinistre avec bris de glace impliquant un autre conducteur et que vous n’êtes pas considéré comme responsable, alors la garantie responsabilité de ce dernier vous permet de percevoir un dédommagement.

Comment déclarer un pare-brise fissuré à l’assurance ?

Dès lors que vous constatez un impact sur votre pare-brise, n’hésitez pas à déclarer le bris de glace à votre compagnie d’assurance. En effet, même si les dommages paraissent minimes à première vue, leur aggravation peut porter atteinte à votre sécurité.

Déclaration du sinistre

Prévenez votre assureur par téléphone le plus rapidement possible afin de pouvoir rapidement engager les réparations de votre voiture.

Gardez à l’esprit que votre contrat d’assurance peut contenir des exclusions quant au type de dommages couverts. Les actes de vandalisme et les vols, par exemple, ne permettent pas de faire jouer votre assurance auto en cas d’impact.

Pour pouvoir percevoir une indemnisation suite au sinistre, vous disposez de 5 jours ouvrés pour déclarer votre sinistre.

Indemnisation

Pour ce qui est du processus d’indemnisation, il existe deux cas de figure :

  1. Après accord de votre assureur, vous procédez vous-même aux réparations du bris de glace de votre véhicule auprès du professionnel de votre choix. Par la suite vous transmettez la facture à votre compagnie d’assurance qui vous remboursera selon les clauses prévues au contrat.
  1. Vous faites réparer votre voiture dans un centre partenaire de votre assurance, ce qui vous permet bien souvent de bénéficier de tarifs plus intéressants.

Dans ce cas, soit votre assureur paie le professionnel directement et vous n’avez rien à faire, soit vous avancez les frais de réparation mais vous serez remboursé plus rapidement.

Enfin, sachez qu’un pare-brise fissuré n’entraîne pas de conséquences sur votre assurance auto, hormis si vous êtes responsable de l’accident l’ayant causé. Dans ce cas-là, attendez-vous à une majoration de votre coefficient bonus-malus et à une éventuelle augmentation de vos cotisations d’assurance.

Si vous n’êtes pas titulaire d’un contrat tous risques, alors vous n’aurez pas la certitude d’être indemnisé pour ce type d’incident.

Publié par Emilie le