Que faire en cas de vol de voiture ?

Chaque jour, des centaines de véhicules sont subtilisés à leur propriétaire. Si votre voiture a été volée, votre assurance auto peut vous indemniser à condition d’avoir souscrit la couverture adéquate et une garantie vol. Quelles sont les démarches à effectuer en cas de vol de voiture ? Que peut faire l’assurance auto ? Explications.

Démarches : que faire si votre voiture est volée ?

Lorsque vous constatez le vol de votre véhicule, il ne faut pas perdre de temps et agir efficacement. Les deux acteurs majeurs sont la police et l’assurance : tous deux devront être informés de la disparition de votre voiture au plus vite.

Déposer plainte pour le vol du véhicule

Quel que soit le contrat auto souscrit, vous disposez d’un délai de 24h pour porter plainte au commissariat : cet acte permet d’enregistrer officiellement le vol du véhicule et de lancer des recherches. Il garantit également que votre responsabilité ne soit pas engagée si votre voiture est utilisée de façon illégale.

Le dépôt de plainte permet aussi de faire opposition à la carte grise (ou certificat d’immatriculation).

L’agent vous remet ensuite un reçu : ce récépissé doit être transmis à l’assurance auto lors de votre déclaration de sinistre.

Déclarer le sinistre à l’assurance auto

La formule au tiers n’inclut pas la protection contre le vol. Pour bénéficier de cette couverture, vous devez avoir souscrit un contrat auto au tiers étendu ou tous risques.

Si vous êtes assuré contre le vol, vous devez alors prévenir votre assurance auto et faire une déclaration de sinistre pour signaler le vol du véhicule. Vous disposez généralement de 48 heures, à compter du moment où vous prenez connaissance des faits. Ces délais peuvent néanmoins varier d’un assureur à l’autre, aussi nous vous recommandons de vérifier ce point dans les conditions de votre contrat.

Notez que si vous ne faites pas votre déclaration dans les temps, l’assureur est en droit de refuser l’indemnisation.

Pour déclarer le sinistre, il suffit de téléphoner à votre compagnie d’assurance, d’envoyer un email ou une lettre recommandée avec accusé de réception, en y joignant le récépissé du dépôt de plainte.

Le vol de voiture avec ou sans effraction

La déclaration de vol à votre assureur suffit pour établir la preuve du vol à condition qu’aucun élément ne puisse venir jeter le doute sur cette déclaration.

Votre assureur va donc étudier votre dossier en détail pour établir qu’il s’agit bien d’un vol et non d’une fraude à l’assurance. S’il soupçonne une fausse déclaration, c’est à lui de prouver qu’il y a fraude à l’assurance. Les sanctions pour l’assuré peuvent alors être lourdes de conséquences.

Pour éviter les problèmes d’escroquerie, l’assureur doit donc vérifier la présence de traces d’effraction. Il va également vérifier que votre voiture possédait bien un dispositif antivol si votre contrat l’oblige.

Que couvre la garantie vol ?

Cette garantie facultative couvre généralement les cas suivants :

  • véhicule volé à son propriétaire
  • tentative de vol avec effraction
  • abus de confiance, si le véhicule a été utilisé pour d’autres fins (le plus souvent illégales) que celles prévues initialement

L’assurance contre le vol contient également des exclusions de garanties : vérifiez votre contrat en examinant attentivement l’indemnisation prévue.

Bon à savoir
  • La commission des clauses abusives préconise la suppression des clauses suivantes…
  • la subordination de l’indemnisation à la preuve du vol par l’assuré ;
  • l’exclusion de garantie dans le cas où le propriétaire de la voiture laisse les clés dans le véhicule alors que celui-ci est garé dans un garage clos, uniquement accessible par l’assuré ;
  • l’exclusion de garantie dans le cas où il laisse les clés dans le véhicule et subit des violences.

Quels sont les documents à fournir à l’assureur ?

Si votre voiture vous a été dérobée, l’assurance auto peut vous demander plusieurs documents suite à votre déclaration de sinistre, à savoir :

  • les clés
  • le certificat d’immatriculation
  • la facture d’achat du véhicule
  • les factures d’entretien
  • les factures d’achat des différents aménagements ou installations

A partir de ces informations, l’expert mandaté par votre assurance auto évalue la valeur de votre véhicule.

Si la valeur déterminée par l’expert vous semble sous-évaluée, vous pouvez lui faire parvenir une annonce présentant un véhicule similaire au vôtre mais présentant une valeur supérieure.

Vous pouvez également mandater un expert à vos frais, en espérant qu’il évalue mieux votre véhicule.

Mon véhicule a été retrouvé : que va-t-il se passer ?

Il faut distinguer deux situations :

  • votre véhicule est retrouvé dans les 30 jours suivant la déclaration de vol
  • il est retrouvé après 30 jours

Si votre véhicule est retrouvé avant que vous n’ayez perçu l’indemnité, vous reprenez votre véhicule et votre assureur prend en charge les frais de réparations moins le montant de votre franchise.

Si votre voiture est retrouvée après que vous ayez perçu l’indemnité, vous pouvez avoir le choix :

  • récupérer le véhicule et rembourser l’indemnité à l’assureur, déduction faite du montant des dégâts subis et des frais engagés pour le récupérer ;
  • ou garder l’indemnité proposée par l’assureur et laisser votre véhicule à votre assureur.

Même si l’assureur ne vous a pas encore indemnisé après 30 jours, ce choix reste possible.

Uniquement quelques pièces ont été volées : que faire ?

Le seul moyen de connaître l’étendue de votre garantie est de bien examiner votre contrat.

Effets personnels, poste radio, roues du véhicule… ces objets sont souvent volés seuls car faciles à transporter. Mais le vol de ces éléments est souvent couvert par le biais d’une option supplémentaire. Il ne fait pas toujours partie de la garantie vol basique de votre contrat d’assurance.

Comment protéger son véhicule du vol ?

La plupart des véhicules sont aujourd’hui équipés d’antivol de série mais cet équipement ne suffit pas toujours à arrêter les voleurs les plus expérimentés. Des solutions simples mais que l’on oublie parfois existent en complément pour éviter le drame, par exemple :

  • bloquer l’antivol de direction
  • serrer le frein à main comme il faut
  • verrouiller le coffre et les portières
  • ne pas laisser les portes ouvertes
  • enlever les clés du contact
  • garder avec vous les papiers du véhicule
  • préférer le stationnement dans un endroit éclairé et non isolé   

La dissuasion reste l’arme la plus efficace contre les vols. N’hésitez pas à vous équiper de systèmes mécaniques tels que des barres de volant ou des cannes antivol.

Publié par Mathieu le