Assurance jeune conducteur : tout savoir pour trouver le meilleur contrat

Votre assurance auto en 5 min

  • Plus de 80 offres comparées
  • Réduisez le montant de vos cotisations
Comparer

Considérés comme particulièrement exposés aux sinistres automobiles, les jeunes conducteurs paient plus cher leurs cotisations. Pourtant, il existe des solutions pour faire baisser le prix de son assurance jeune conducteur.

L'essentiel :

  • Le statut de jeune conducteur n’est pas lié à l’âge.
  • Les jeunes conducteurs ne sont pas uniquement les personnes qui ont récemment obtenu leur permis de conduire.
  • Ce profil est considéré à part par les compagnies d’assurance, qui majorent les tarifs.
  • Des solutions existent pour payer moins cher son assurance auto jeune conducteur.

Statut jeune conducteur : qui est concerné ?

Tout d’abord, un jeune conducteur peut avoir 20, 30 ou 40 ans : ce statut n’est pas lié à l’âge et regroupe plusieurs cas de figure.

Permis de conduire de moins de 3 ans

Vous avez obtenu votre permis de conduire il y a moins de 3 ans ? Dans ce cas, vous entrez bien dans la catégorie du jeune conducteur.

Vous avez fait la conduite accompagnée ? Bonne nouvelle : ce délai passe à 2 ans car les assureurs considèrent que vous avez plus d’expérience au volant.

Conducteurs dont le permis a été annulé

Vous avez fait l’objet d’une annulation de permis de conduire et vous avez dû repasser les épreuves théorique et pratique ? Les assureurs ne tiennent pas compte de votre première expérience de conduite et vous catégorisent en tant que jeune conducteur.

Exception

  • Les conducteurs contraints de repasser la seule épreuve théorique (Code de la route) après une décision de justice ne sont pas considérés comme des jeunes conducteurs.

Les nouveaux assurés

Le statut de jeune conducteur inclut également les nouveaux assurés, c’est-à-dire ceux qui souscrivent pour la première fois une assurance auto en leur nom. Et ce, même s’ils ont leur permis depuis longtemps.

Cela concerne principalement les personnes qui ont conduit, durant les 3 dernières années, un véhicule de fonction sans qu’elles soient toutefois désignées comme conducteur sur le contrat d’assurance auto.

Jeune conducteur : quelle assurance choisir ?

Les formules d’assurance auto classiques

Assurance au tiers : c’est la formule préférée des jeunes conducteurs. Cette protection se limite à la responsabilité civile du conducteur. En cas d’accident responsable, l’assurance dédommagera seulement les tiers impliqués dans le sinistre. Les frais de réparation sur votre véhicule resteront à votre charge. Notez que votre malus augmentera considérablement.

Assurance auto intermédiaire : l’assurance intermédiaire est élargie avec une couverture pour le bris de glace, le vol, l’incendie et parfois même le dépannage.

Assurance auto tous risques : cette couverture est la plus complète… mais aussi la plus chère. Elle prend en compte la responsabilité civile, le bris de glace, le vol, l’incendie, ainsi que les dommages matériels et corporels lorsque le conducteur est responsable.

Les autres formules d’assurance auto

Formule Pay how you drive : cette assurance récompense les bons élèves de la route.

Formule Pay as you drive : cette formule s’adresse aux conducteurs qui roulent le moins.

comparer les offres Assurance jeune conducteur

Comparer en 5 min

Combien coûte une assurance auto jeune conducteur ?

Des tarifs plus élevés

Les assureurs classent automatiquement les jeunes conducteurs dans les profils à risque élevé (accidents fréquents, faible expérience de conduite…).

Cette non-confiance se traduit par une majoration de la prime d’assurance auto, qui augmente de façon significative le montant de vos cotisations (jusqu’à 100%).

  • Durant la 1e année de contrat, le taux de malus est de 100 % ;
  • Durant la 2e année, le malus passe à 50 % ;
  • Et enfin, la 3e année, il tombe à 25 %.
  • Ce n’est donc qu’au début de la 4e année de contrat que la surprime est enlevée du calcul. Attention : la majoration appliquée ne diminue (et n’est finalement retirée) que s’il n’y a eu aucun sinistre responsable durant les 3 années précédentes.

Si vous étiez en conduite accompagnée, la majoration sera moins forte car l’on prendra en compte votre expérience de conduite.

Prime annuelle pour une voiture d’occasion

Les simulations ci-dessous ont été réalisées pour le profil suivant :

  • Homme, 21 ans
  • Permis de conduire depuis 1 an
  • Cherche à assurer pour la première fois une Renault Clio 3 d’occasion (2010)
  • Salarié non-cadre

Véhicule assuré au tiers

VilleÀ partir de
Paris902€/an
Marseille1088€/an
Lyon917€/mois
Bordeaux875€/an

Véhicule assuré au tiers + (intermédiaire)

VilleÀ partir de
Paris951€/an
Marseille1429€/an
Lyon980€/an
Bordeaux933€/an

Prime annuelle pour une voiture neuve

Les simulations ci-dessous ont été réalisées pour le profil suivant :

  • Homme, 21 ans
  • Permis de conduire depuis 1 an
  • Cherche à assurer pour la première fois une Renault Clio 3 neuve
  • Salarié non-cadre

Véhicule assuré tous risques

VilleÀ partir de
Paris1361€/an
Marseille2134€/an
Lyon1462€/an
Bordeaux1315€/an

Nos astuces pour trouver une assurance jeune conducteur à petit prix

Vous pensez qu’il est impossible de trouver une assurance auto jeune conducteur pas chère ? Utilisez notre comparateur d’assurance pour bénéficier d’une simulation gratuite en fonction de votre profil.

Vous aurez ainsi une vue globale des assureurs et des offres du marché. En fonction de vos besoins et de vos moyens, vous pourrez ajuster les formules et trouver celle qui est faite pour vous.

Et pour réduire le montant de votre prime, voici quelques astuces…

Privilégier les voitures compactes

La première astuce consiste à faire un bon choix de voiture ! Pour faire baisser le coût de votre contrat, optez pour une petite voiture compacte, dont la valeur et les cylindres ne sont pas élevées.

En effet, le prix d’une assurance varie en effet en fonction du modèle et de la puissance du véhicule. Il est donc intéressant de choisir une voiture d’occasion, de faible puissance. Dans ce cas, une simple assurance au tiers suffit. Et c’est un bon point pour votre budget car il s’agit de la formule la moins chère.

Se déclarer comme conducteur secondaire

Une autre solution qui peut faire baisser les coûts est de s’inscrire, dès l’obtention du permis, en tant que conducteur secondaire ou occasionnel sur le contrat d’un proche. Vos parents, par exemple.

L’assureur appliquera alors une majoration sur la cotisation de base. L’idéal est de vous assurer en conducteur secondaire sur une voiture ancienne à faible puissance. La majoration restera correcte et vous pourrez commencer à faire tourner votre compteur d’ancienneté.

Nos engagements