La moto connectée réduira bientôt les accidents de moitié

Publié par , le . Temps de lecture : 2 minutes.

Par nature, un conducteur de deux-roues est plus exposé qu’un automobiliste en cas de collision. Un obstacle imprévu sur la route associé à une vitesse élevée est souvent à l’origine d’un accident aux lourdes conséquences. L’équipementier allemand Bosch vient de présenter une alarme anti-collision qui pourrait équiper les deux-roues dans un futur proche.

Interconnecter deux et quatre-roues

La meilleure manière d’informer un pilote de deux-roues d’un risque potentiel est de le prévenir. Cette logique difficilement contestable est à l’origine du développement d’un système d’interconnexion développé par Bosch. Avec ce dispositif, l’équipementier allemand entend équiper d’origine un maximum de deux-roues avec un lancement commercial d’ici deux à trois ans.
Le dispositif récupère certaines données transmises en temps réel par les autres véhicules en plus de celles provenant des satellites GPS. Ces informations sont ensuite interprétées et communiquées au conducteur du deux-roues par l’intermédiaire d’un intercom.

Une vitesse excessive, la présence d’un véhicule en panne à la sortie d’un virage sont ainsi prévenus d’un danger imminent, ce qui permet d’adapter la conduite. Le boitier interconnecté peut être programmé en fonction du profil du motard ainsi que du style de pilotage qu’il désire adopter sur un trajet donné.

Des motos connectées pour limiter l’erreur humaine et la pollution

Partant du constat que 9 accidents de deux-roues sur 10 sont consécutifs à une erreur humaine, Bosch considère que son système devrait réduire de 50% le nombre d’accidents.

Ce boitier de la taille d’un paquet de cigarettes a également pour fonction de réduire les émissions polluantes. En limitant les accélérations intempestives en agglomération et les excès de vitesse sur route et autoroute, le dispositif pourrait réduire les rejets de moitié.

Moto interconnectée, une réalité appelée à se développer

Ce dispositif n’a rien d’une science-fiction puisqu’il équipe déjà les KTM 1190 Adventure, 1290 Super Adventure et la Suzuki DL 1000 V-Strom. Le système Bosch sera proposé à l’ensemble des constructeurs d’ici 2 à 3 ans, c’est-à-dire demain.

Il faut également savoir que le système embarque la technologie eCall. Ce système permet d’alerter automatiquement les secours en cas de crash en fournissant les informations précises sur la localisation du deux-roues.

Pour Bosch qui vient de créer une division de recherches dédiée au deux-roues, ce boitier représente bien sûr un enjeu économique. L’objectif de l’équipementier à l’horizon 2020 est de vendre pour 1 milliard d’euros d’équipements pour motos.

Olivier c’est un peu le « Monsieur technique » de la rédaction. Tous les objets roulants (les non roulants aussi !) n’ont aucun secret pour lui. Quand il s’agit d’expliquer pourquoi un contrat ou une garantie convient le mieux à tel ou tel véhicule, c’est à lui qu’on fait appel. Il est aussi une référence de la protection de votre habitation.

Suivez-nous