A quoi sert la garantie bris de glace ?

Les vitrages sont les éléments les plus vulnérables d’un véhicule, il n’y a donc aucun mal à comprendre pourquoi le bris de glace fait partie des sinistres les plus fréquents. Choisir la bonne assurance auto c’est aussi être attentif à ce point en vérifiant la qualité de sa protection bris de glace (plafond de remboursement et vitrages concernés) et notamment la franchise en cas de sinistre. Explications.

Votre assurance auto en 5 min

  • Plus de 80 offres comparées
  • Réduisez le montant de vos cotisations
Comparer

Accident, chute de pierres… et vous voilà avec une vitre endommagée ! Heureusement, la garantie bris de glace est là pour vous prémunir contre ce risque. Que couvre réellement cette assurance ? Est-elle incluse dans votre contrat d’assurance auto ? Quel est le montant de la franchise et le niveau d’indemnisation ? On répond à vos questions.

L’assurance bris de glace : définition et couverture

La garantie bris de glace est souscrite en option dans les contrats d’assurance au tiers et incluse dans les formules intermédiaires et tous risques. En matière de couverture, cette garantie prend en charge les dommages causés (par les intempéries, un choc thermique, une collision, etc.) sur les éléments vitrés de votre véhicule :

  • Le pare-brise ;
  • Les vitres latérales ;
  • La lunette arrière ;
  • Les feux clignotants ;
  • Les rétroviseurs.

Certains assureurs proposent de couvrir également d’autres parties vitrées comme :

  • Le toit ouvrant ;
  • Les phares avant et arrière ;
  • Les ampoules ;
  • Les feux de croisement et de signalisation.

Pour connaître l’étendue de votre couverture, le plus simple reste encore de vérifier minutieusement les conditions générales de votre contrat d’assurance auto.

Assurance bris de glace et franchise

La plupart du temps, les assureurs appliquent une franchise bris de glace dans le cadre de l’assurance bris de glace. Autrement dit, si un ou plusieurs éléments vitrés de votre voiture sont abîmés ou cassés, une partie des frais liés aux réparations ne sera pas prise en charge.

Chaque compagnie d’assurance étant libre de fixer le montant de ses franchises, celui-ci est clairement inscrit dans les termes du contrat.

Que faire en cas de bris de glace ?

Selon la cause du bris de glace, les démarches seront différentes :

  • Si le bris de glace est causé par un projectile : vous disposez d’un délai de 5 jours pour déclarer le sinistre à l’assurance ;
  • Si le dommage résulte d’un acte de vandalisme : vous devez d’abord porter plainte, puis déclarer l’incident à la compagnie d’assurance dans les 2 jours ouvrés.

Assurance bris de glace et indemnisation

Pour espérer être indemnisé, deux conditions :

  • Le sinistre doit être exclusif, c’est-à-dire que votre véhicule ne doit pas avoir subi d’autres dommages que le bris d’une glace.
  • Vous devez avoir souscrit une garantie bris de glace.

Comment se passe le processus d’indemnisation pour un bris de glace ?

Deux possibilités :

  • Après accord de votre assureur, vous procédez vous-même aux réparations du bris de glace de votre véhicule auprès du professionnel de votre choix. Par la suite vous transmettrez la facture à votre compagnie d’assurance qui vous remboursera selon les clauses prévues au contrat ;
  • Vous faites réparer votre voiture dans un centre agréé, ce qui vous permet bien souvent de bénéficier de tarifs plus intéressants. Dans ce cas : soit votre assureur paie le professionnel directement et vous n’avez rien à faire, soit vous avancez les frais de réparation, mais vous serez remboursé plus rapidement.

Exclusions de la garantie bris de glace

Par exemple lorsque le dommage causé aux parties vitrées de votre véhicule est le résultat d’un acte de vandalisme ou d’un vol. Ces deux cas de figure déclenchent alors la garantie « vandalisme » ou « vol ». Ces deux types de couvertures impliquent souvent des franchises beaucoup plus élevées, et atteignent même parfois le montant des réparations.

Y a-t-il des conséquences sur le bonus-malus ?

Bonne nouvelle pour les automobilistes, déclarer un bris de glace n’a aucune conséquence sur le coefficient bonus-malus et par conséquent, sur le prix de la cotisation assurance auto.

En revanche, des sinistres de type « bris de glace » répétés peuvent amener un assureur à majorer la prime d’assurance auto, voire même à résilier le contrat concerné qui le lie à son assuré.

Dans quelle formule d’assurance retrouve-t-on cette garantie ?

Selon les compagnies, la garantie bris de glace est incluse dans les formules d’assurance auto intermédiaire (tiers+) et tous risques, mais elle pourra être souscrite en option d’un contrat d’assurance auto au tiers. Référez-vous tout de même à vos conditions générales pour vérifier si cela est possible.

Les différentes formules d’assurance auto :


La garantie bris de glace en fonction des formules d'assurance auto

De plus, vous devez surtout examiner les parties vitrées qui sont couvertes par votre assurance. Le toit ouvrant, les phares avant et arrière, les ampoules, les feux de croisement et de signalisation sont rarement inclus dans la garantie bris de glace de base.  Si par chance, il est indiqué dans votre contrat que tout élément vitré est pris en charge, vous n’aurez aucun souci pour vous faire rembourser, quel que soit l’élément concerné.

Comparez pour trouver la meilleure offre possible

Si vous souhaitez faire de belles économies sur votre prime d’assurance auto, le meilleur moyen est de comparer. Mais ce n’est pas tout ! En utilisant un comparateur d’assurance auto performant comme Hyperassur, vous êtes sûr de trouver le contrat le mieux adapté à votre situation.

En seulement quelques clics, vous obtenez l’ensemble des offres et vous pouvez les comparer depuis le confort de votre canapé. Gratuit, simple et efficace !

Nos engagements