Les conducteurs malussés : quelle assurance auto ?

Les conducteurs malussés se retrouvent souvent dans une impasse quand il s’agit de s’assurer. Prime doublée, refus des assureurs de souscrire à un nouveau contrat, pourtant la quête d’une assurance spécifique n’est pas impossible. HyperAssur vous livre les clés pour comprendre ce qu’est réellement un conducteur malussé et comment faire pour trouver la couverture qui convient.


Les trois points à retenir sur l’assurance auto des conducteurs malussés :

  • Un malus n’est pas attribué qu’aux mauvais conducteurs : trois bris de glace consécutifs suffisent à devenir malussé.
  • En cas de malus, votre prime d’assurance augmente considérablement.
  • Des assureurs auto spécialisés sur les conducteurs malussés existent et proposent des tarifs adaptés au profil.

Qu’est-ce qu’un conducteur malussé ?

Si le tarif de base pour assurer votre voiture est évalué à 200 € à l’année (pour une assurance au tiers ou tous risques), et que vous payez davantage, pas de doute vous êtes malussé. C’est-à-dire que votre assurance a décidé d’appliquer un coefficient de majoration au tarif de base.

En tant que conducteur malussé, et aux yeux des assureurs, vous représentez un risque plus important. Pour connaître et suivre votre niveau de malus, reportez-vous à votre avis d’échéance annuelle ou à votre relevé d’informations.

Comment devient-on un profil à risques ?

Avant toute chose, un conducteur malussé n’est pas forcément un mauvais conducteur. Il est malheureusement facile de devenir un profil « à risques » ou « malussé ».

Notamment à la suite :

  • De trois bris de glace ou accidents responsables consécutifs.
  • D’un retrait de permis ou d’un accident en raison d’une vitesse supérieure à la limite autorisée.
  • D’un retrait de permis ou d’un accident en raison d’un taux d’alcoolémie supérieur à la limite autorisée.
  • De plusieurs difficultés de paiements.

Comment obtient-on du malus ?

Le principe est simple, à chaque accident responsable un malus de 25% vous sera attribué (coefficient de majoration de 1,25). C’est-à-dire que votre prime d’assurance sera plus chère de 25%.

Néanmoins, sachez que certains accidents peuvent occasionner un malus supérieur à ce taux. Surtout en cas :

  • De circonstances aggravantes comme la présence d’alcool ou de stupéfiants.
  • Une vitesse excessive ou un permis annulé.

Ces situations peuvent entraîner une majoration de 100 à 200% de la prime (voire une résiliation immédiate).

Cependant, il n’est pas possible de dépasser un malus de 350% (coefficient de majoration de 3,5), c’est-à-dire trois fois et demi le tarif de base. Généralement les assureurs n’attendent pas un tel niveau et résilient le contrat de l’assuré avant.

Assurance auto malus : le cas des jeunes conducteurs

Les assurances appliquent un « malus pour jeune conducteur » en raison de leur manque d’expérience. Il intervient seulement dans les cas d’accident de la route où la responsabilité de l’assuré est engagée partiellement ou totalement. En revanche pour eux, il n’y a aucune pénalité en cas d’accident non responsable ou de bris de glace, de vol ou de vandalisme.

Quel impact du malus sur les primes d’assurances ?

Le malus impacte forcément le tarif de votre prime d’assurance : plus vous serez malussé, plus vous paierez cher.

Prenons différents cas de figure :

  • Un conducteur avec une prime annuelle à hauteur de 200 € et un bonus 50.
    Avec ce bonus, la prime s’élève en réalité à 100 €. En cas d’accident responsable, il obtient un malus de 25%. Son bonus est donc diminué à 25, la prime remonte donc à 150 €.
  • Un conducteur avec une même prime de 200 €, mais cette fois-ci avec un bonus 20. Suite à un accident responsable, le bonus disparaît, et le conducteur devient malussé à hauteur de 5%. Sa nouvelle prime d’assurance sera de 210, soit 5% d’augmentation.
  • Autre cas : Un automobiliste avec un malus 25 obtient un nouveau malus 25. La prime d’assurance subit une augmentation de 50% par rapport au tarif de base, et passe donc à 300 €.

Sachez cependant qu’après deux années consécutives sans accident responsable, votre malus est automatiquement annulé et vous revenez au tarif de base, sans bonus ni malus. C’est ce que l’on appelle le coefficient 1. À chaque année sans accident responsable, vous obtiendrez un bonus de 5%.

 

infos

Pour plus d’informations : Calcul du bonus-malus : comment ça marche ?

Comment s’assurer quand on est malussé ?

Être un conducteur malussé et avoir une bonne assurance n’est pas incompatible. Si les compagnies classiques se montrent frileuses et refusent souvent d’assurer un conducteur malussé, il existe des solutions.

Faire baisser sa prime d’assurance actuelle

Changer d’assurance une fois le malus appliqué n’est pas facile, et surtout inutile. Ce dernier ne disparaîtra pas si vous résiliez votre contrat actuel. Une fois votre profil fiché comme étant à risques, peu d’assureurs accepteront de vous couvrir. S’ils le font, leurs tarifs seront plus que dissuasifs.

Il existe cependant quelques astuces pour faire baisser votre prime d’assurance !

En attendant de retrouver un tarif normal, ainsi qu’un historique vierge (seuls les derniers 36 mois y sont inscrits), vous pouvez :

  • Réduire le kilométrage prévisionnel de votre contrat s’il ne correspond pas à votre kilométrage annuel.
  • Vérifier que votre contrat est adapté à votre véhicule et son utilisation. Inutile d’assurer une voiture d’occasion de 10 ans en tous risques. Une assurance au tiers vous permet de réduire la facture !
  • Changer de voiture pour un modèle plus modeste ou de plus faible motorisation.

Ces astuces vous permettront de rester assurer même avec un malus, pour un tarif raisonnable.

Les compagnies d’assurance spécialisées

Depuis quelques années, les assurances auto malus se démocratisent. Des assureurs spécialisés dans les profils à risques proposent des offres adaptées afin que les conducteurs malussés puissent s’assurer sans se ruiner.

Ces assurances en ligne étudient attentivement le profil de chaque conducteur pour évaluer les risques qu’il représente et déterminer le montant de leur prime. Chaque contrat est réalisé sur mesure, pour que les tarifs soient adaptés au profil de l’assuré. Les causes d’un malus sont multiples, et chaque conducteur est différent !

Les tarifs des assurances auto pour les conducteurs malussés sont généralement plus élevés que pour un contrat classique, mais restent acceptables pour un profil à risques. Cependant, chaque compagnie est libre de fixer le prix de ses contrats, il est donc indispensable de comparer les offres du marché !

Le Bureau Central de Tarification

En cas de deux refus consécutifs de la part d’assureur pour souscrire à un contrat d’assurance auto résilié malussé, vous pouvez faire appel au Bureau Central de Tarification. Cet organisme est complètement indépendant par rapport aux compagnies d’assurance et permet à chaque conducteur de s’assurer au moins au tiers.

Le BTC évalue votre profil et fixe le montant de votre prime d’assurance. En revanche, c’est à vous de choisir votre futur assureur. Il est donc judicieux à cette étape de comparer les offres afin de bénéficier d’une prime la moins élevée possible !

Le BTC peut donc contraindre une compagnie à vous fournir une assurance minimum, pour une durée d’un an. En revanche, il ne peut pas l’obliger à vous faire souscrire à des garanties supplémentaires.

Si cette option est accessible à tous, les démarches sont longues et parfois fastidieuses : les délais peuvent atteindre trois mois pour être assuré à nouveau.

Comparer les offres d’assurance malussé

Si votre compagnie continue de vous assurer avec une surprime conséquente, il est possible de changer d’assurance. D’autres assureurs auront peut-être de meilleurs tarifs à vous proposer pour les mêmes garanties ! Couverture classique ou spécialisée, quelle que soit l’option que vous choisissez pour votre assurance auto malus, n’oubliez pas de comparer les offres avant de souscrire à un nouveau contrat.

Avec HyperAssur, comparez sur internet gratuitement et rapidement des dizaines de devis d’assurance pour conducteurs malussés. En quelques clics, trouvez le contrat adapté à votre profil et assurez-vous directement en ligne !

 

Trouver une assurance auto lorsque l’on pour les conducteurs malussés n’est pas chose aisée, il est vrai ! Pourtant, des solutions existent pour réduire vos frais et continuer à être bien protégé malgré votre malus. Dans tous les cas, comparez les offres d’assurance malus pour trouver un contrat au meilleur prix.

Suivez-nous