Assurance auto : que faire en cas de bris de glace ?

C’est sans doute le sinistre le plus courant en matière d’assurance auto, le bris de glace est une garantie essentielle de votre contrat. Si vous vous posez la question de votre couverture en cas de bris de glace commencez par vérifier que cette garantie y figure bien. Autrement aucune indemnisation possible. Si elle est présente, nous vous conseillons de vérifier la présence et le montant d’une franchise, la présence d’exclusions (rétroviseurs, toit ouvrant…) et vers quel établissement vous tourner pour effectuer les réparations sans avancer d’argent .

Votre assurance auto en 5 min

  • Plus de 80 offres comparées
  • Réduisez le montant de vos cotisations
Comparer
La garantie bris de glace est présente d’office ou en option dans tous les contrats d’assurance auto. Elle prend en charge les frais de réparation ou de remplacement des vitres de votre véhicule (pare-brise, vitres arrière et vitres latérales). Mais comment bien faire fonctionner cette garantie ?

Quels éléments sont couverts ?

Si les parties vitrées de votre voiture sont endommagées, la garantie bris de glace assure les dégâts sur :

  • Le pare-brise
  • Les vitres latérales
  • Les glaces des rétroviseurs
  • La lunette arrière

Les éléments non mentionnés dans votre contrat ne sont pas pris en compte dans l’indemnisation, comme le toit ouvrant ou les feux de croisement et de signalisation … des éléments qui peuvent être chers à remplacer.

Attention aux circonstances

Si votre véhicule est assuré uniquement avec une « responsabilité civile« , l’assurance au tiers obligatoire, les frais de réparation seront à la charge de l’assuré. Sachez également que le sinistre doit absolument être exclusif. Si le bris de glace est causé par un tiers pour commettre un vol, seul le vol sera pris en compte. C’est donc la « garantie vol » qui vous permettra d’être indemnisé, avec une franchise plus élevée que celle d’un simple bris de glace.

Comment se passe l’indemnisation ?

Pour se faire indemniser l’assuré peut se tourner vers un garage agréé. Les frais de réparation seront ensuite réglés par votre assureur. L’assuré s’acquittera seulement de la franchise qui lui sera réclamée directement par le réparateur. Mais il est également possible de faire appel au réparateur de son choix et pour obtenir le remboursement, une facture doit être envoyée à votre assureur.

Nos engagements