Comment assurer son véhicule utilitaire ?

Jusqu'à 19 assureurs comparés : économisez jusqu'à 150 €* !

Votre voiture actuelle Une nouvelle voiture
Devis gratuits
comparateur
4,1 sur 5
starsstarsstarsstarsstars
starsstarsstarsstarsstars
4,1 sur 5

Pour de nombreux professionnels, le véhicule utilitaire est un outil de travail à part entière. Vous possédez un fourgon, une camionnette ou encore un pick-up ? Il convient d’opter pour une assurance auto adaptée aux particularités de votre véhicule afin d’anticiper un sinistre susceptible de fragiliser votre activité. Obligations, fonctionnement, prix : voici tout ce que vous devez savoir avant de souscrire une assurance véhicule utilitaire.

Quels sont les véhicules considérés comme utilitaires ?

Tout d’abord, un véhicule utilitaire (ou véhicule utilitaire léger) ne remplit pas tout à fait les mêmes fonctions qu’un véhicule de tourisme.

En effet, il est destiné à transporter les objets volumineux et les marchandises, ce qui en fait un outil de choix pour les professionnels mobiles (ouvriers du bâtiment, commerciaux, restaurateurs, etc.).

De fait, un véhiculaire utilitaire comporte les caractéristiques suivants :

  • Deux places assises à l’avant et pas de sièges à l’arrière ;
  • Un espace de chargement représentant 50% de la distance qui sépare les axes de roue avant et arrière ;
  • Une séparation entre la cabine conducteur et l’espace chargement ;
  • Un poids inférieur ou égal à 3,5 tonnes ;
  • Une mention “véhicule utilitaire” sur la carte grise.

On distingue trois catégories de véhicules utilitaires :

  •  les CTTE, pour camionnette
  •  les VTSU, pour véhicule utilitaire ou de société
  •  les VASP, pour véhicule spécialisé ou transformé

A savoir que les camionnettes, les fourgons ou encore les pick-up sont des véhicules utilitaires.

L’assurance pour véhicule utilitaire est-elle obligatoire ?

Tout d’abord, nous rappelons qu’être titulaire d’une assurance auto est obligatoire pour conduire en toute légalité, selon l’article L324.1 du Code de la route et de l’article L211.1 du Code des assurances.

En tant que particulier, et si vous souhaitez utiliser le véhicule à des fins personnelles, l’assurance utilitaire doit être souscrite à votre nom. Il vous incombe de choisir a minima un contrat d’assurance au tiers qui engage votre responsabilité civile et couvre les victimes si vous êtes tenu responsable d’un sinistre auto.

Si vous utilisez votre véhicule dans le cadre de votre activité, alors il est obligatoire de souscrire une assurance auto professionnelle.

assurance véhicule utilitaire

Quelle assurance utilitaire souscrire ?

Formule d’assurance utilitaire

Parce que les véhicules utilitaires sont considérés comme des véhicules légers (VUL), il n’est pas utile de souscrire une assurance camion.

Une formule auto classique suffit, avec au choix 3 niveaux de couverture :

  • La formule au tiers : aussi appelée garantie responsabilité civile (RC), il s’agit du contrat minimal obligatoire. Il permet de protéger les autres usagers et leur véhicule mais pas la voiture du conducteur dont la responsabilité est directement mise en cause.
  • La formule intermédiaire : également connu sous le nom de Tiers étendu, ce type de contrat comprend la garantie obligatoire responsabilité civile mais également une protection contre le vol, les bris de glace, les incendies ainsi que les événements climatiques.
  • La formule tous risques : ce type de formule prévoit une couverture très large en cas de sinistre, puisqu’elle permet de couvrir la quasi-totalité des dommages que peut subir le conducteur responsable. Avec cette assurance, vous êtes donc bien protégé en cas de sinistre.

Garanties d’une assurance utilitaire

L’assurance auto pour véhicule utilitaire prévoit de nombreuses garanties adaptées à votre activité comme la garantie vol, la garantie vandalisme ou encore la garantie incendie.

En effet, les actes de malveillance sont fréquents et vous y êtes tout autant exposé (si ce n’est plus) qu’un conducteur classique.

Bien entendu, il est aussi possible de choisir des garanties très spécifiques à votre activité comme :

  • la garantie aménagement du véhicule : cette option vous permet d’être indemnisé en cas de détériorations causées par une tentative de vol ou des catastrophes naturelles.
  • la garantie perte financière : suite à l’immobilisation de votre véhicule après un sinistre, il est possible de percevoir un dédommagement pour le ralentissement ou l’arrêt de votre activité.
  • la garantie assistance kilomètre 0 : cette garantie vous permet de bénéficier d’un ensemble de services comme le dépannage, remorquage et le prêt d’un véhicule en cas de sinistre.

L’assurance flotte automobile : pour qui ?

A moins d’avoir 3 véhicules utilitaires au nom de votre entreprise, il n’est pas utile de souscrire une assurance flotte.

Le cas échéant, il est possible de bénéficier d’un contrat flotte unique pour tous les véhicules de votre parc automobile, voitures de tourisme comme utilitaires.

Assurer un véhicule utilitaire : combien ça coûte ?

Trouver une assurance auto pas chère pour votre véhicule utilitaire, c’est possible.

Pour assurer une camionnette formule au tiers, les premières offres se situent autour de 11€/mois alors qu’il vous faut compter environ 24€/mois minimum pour une assurance tous risques.

S’il s’agit d’assurer un fourgon, alors les contrats les moins chers s’élèvent à 15€/mois pour la garantie responsabilité civile et 30-35€/mois pour une formule plus étendue.

Bien évidemment, le montant de la prime d’assurance varie selon plusieurs facteurs  :

  • le profil du conducteur principal (date de permis, âge, adresse) ;
  • le nombre de conducteurs à assurer ;
  • le coefficient bonus-malus : un indicateur calculé selon le nombre de sinistres où vous avez été désigné comme responsable ;
  • les caractéristiques de votre véhicule (type de véhicule, puissance, marque) ;
  • l’usage que vous faites de votre véhicule (professionnel, personnel, les deux) ;
  • la formule et les garanties choisies : au tiers, au tiers étendu, tous risques, avec des garanties complémentaires ;
  • le budget que vous souhaitez allouer à l’assurance.

Bien entendu, le prix de l’assurance utilitaire sera plus élevé si vous êtes un jeune conducteur ou bien un conducteur ayant des antécédents. De même si vous avez opté pour une police d’assurance sans franchise.

Comparez les contrats et trouvez la meilleure assurance utilitaire

Pour trouver la meilleure offre d’assurance auto utilitaire, nous vous conseillons d’avoir recours à un comparateur et de simuler plusieurs études de prix en ligne.

En d’autres termes, n’hésitez pas à demander un devis auto pour chaque contrat qui vous intéresse et mettez chacun de ces points en concurrence :

Assurez facilement votre véhicule utilitaire

En 5 min, obtenez les meilleurs prix pour votre assurance au tiers, au tiers plus ou tous risques !

Faire une simulation gratuite
Faire une simulation gratuite
arrow

Publié le
Emilie Rapoport est l'auteur de cette page

Rédactrice depuis plusieurs années, Emilie a développé une expertise en assurance, notamment auto et santé.