Assurance auto : que se passe-t-il en cas d’accident dû à la neige ?

Accident neige

Alors que nous basculons dans l’hiver, les conditions d’adhérence sur la route se dégradent à mesure que les températures chutent.
Que ce soit sur les trajets quotidiens ou pour rejoindre les stations de ski, l’angoisse de la sortie de route en raison de la neige ou du verglas est permanente. Alors en cas d’accident, mon assurance auto va-t-elle prendre en compte les précipitations hivernales ?
Quelle indemnisation puis-je espérer ?


Neige et verglas … quelle prise en charge pour un accident ?

Avant de savoir si votre assurance peut prendre en charge un accident dû à une « petite glissade », il est important de rappeler les règles de base en matière d’indemnisation en fonction des contrats d’assurance :

Si le tiers responsable est reconnu, tous vos dommages corporels et matériels seront indemnisés au titre de sa « responsabilité civile ». Si le tiers responsable n’est pas reconnu, vos dommages matériels ne seront pas couverts et vos dommages corporels seront pris en charge par le fonds de garanties automobile.

  • Vous êtes assuré au tiers et responsable

Tous les dommages corporels et matériels que vous causez à autrui sont assumés par votre « responsabilité civile ». Vos dommages matériels ne sont pas indemnisés, les corporels le sont à condition d’avoir souscrit à la garantie dommages corporels du conducteur.

Si le tiers responsable est reconnu, tous vos dommages corporels et matériels seront indemnisés au titre de sa « responsabilité civile ». Si le tiers responsable n’est pas reconnu, vos dommages matériels seront pris en charge par votre assureur mais vous lui devrez certainement une franchise. Vos dommages corporels seront en revanche pris en charge par le fonds de garanties.

  • Vous êtes assuré tous risques et responsable

Tous les dommages corporels et matériels que vous causez à autrui sont assumés par votre « responsabilité civile ». Vos dommages matériels sont pris en charge par votre assureur, mais vous lui devrez certainement une franchise et subirez un malus. Vos dommages corporels le sont à condition d’avoir souscrit à la garantie dommages corporels du conducteur.

 

  • En présence de neige ou non, ces principes s’appliquent toujours en cas d’accident de voiture.

« Catastrophe naturelle » ou « événement climatique » ?

Il est possible qu’en raison de fortes chutes de neige, près de chez vous ou sur votre lieu de vacances, votre véhicule soit accidenté. Si l’état de catastrophe naturelle est déclaré par un arrêté officiel, aucun souci votre assureur prendra en charge les dommages au titre de la garantie « catastrophe naturelle ».
Attention, elle n’est pas acquise dans tous les contrats.

Si l’état de catastrophe naturelle n’est pas reconnu, il vous est possible d’invoquer la garantie « événement climatique » ou « force de la nature » si elle figure dans votre contrat. Pour obtenir des réparations, il vous faudra prouver la gravité des précipitations au moyen de photos, coupures de journaux, bulletins météo.
Le mieux est que vous ne soyez pas le seul sinistré dans les environs.

Un débat possible avec votre assureur

Malgré tout, il est possible que votre assureur refuse de vous indemniser en prétextant une imprudence de votre part. Cependant si vous rouliez sur une route fermée à la circulation en raison des intempéries, vous ne pourrez espérer aucune prise en charge.

Si la circulation était autorisée, alors il vous faudra certainement prouver que vous aviez pris vos dispositions en adaptant votre vitesse ou en vous munissant d’équipements spéciaux (pneus hiver, chaînes à neige).
L’absence d’équipement peut faire partie des exclusions de votre contrat. Mieux vaut vérifier les conditions de prise en charge avant de partir au ski par exemple.

Accident ou panne : l’assistance vient-elle à mon secours ?

Il existe une garantie dans votre contrat qui peut s’avérer bien utile par temps de neige : l’assistance, incluse dans tous les contrats auto. Si vous êtes accidenté, elle vous prend en charge et vous dépanne, peu importe que vous soyez en tort ou non. C’est avec votre assureur que vous devez discuter des responsabilités mais pas avec l’assistance. Idem en cas de panne à cause du froid, la garantie assistance jouera son rôle.

L’assistance ne viendra pas vous porter secours dans seulement 3 cas :

  • Si les routes sont impraticables ou dangereuses
  • Si vous abandonnez votre voiture au bord de la route (hors accident)
  • Si votre contrat comprend une franchise kilométrique précisant que vous ne pouvez pas être dépanné à moins d’une certaine distance de chez vous

Suivez-nous