Le coût des cotisations d’une mutuelle en France

En principe tous les salariés du privé bénéficient aujourd’hui d’une complémentaire santé (payée à moitié par leur entreprise), mais pour les autres : les travailleurs indépendants, artisans, commerçants, libéraux et même les retraités, il faut bien assurer sa santé. Quel est le coût des cotisations d’une mutuelle selon mes besoins, mon âge, ma situation de famille ? Eléments de réponse.

Tous les organismes qui commercialisent des assurances santé fixent des prix d’appel de cotisations autour de 10 € par mois, mais à ce prix-là il ne faut pas rêver le reste à charge, – la part des dépenses de santé non remboursée par la Sécurité sociale – restera conséquent.



Le vrai prix d’une bonne mutuelle

D’après les choix faits par les internautes sur notre simulateur de tarifs mutuelle, un contrat suffisamment protecteur, c’est à dire avec des garanties renforcées sur les postes dentaire et optique qui sont ceux où le reste à charge pour le patient est le plus important, coûte en moyenne :

  • 25 € par mois pour étudiant de moins de 25 ans
  • 40 € par mois pour un salarié sans enfant
  • 50 € par mois pour un travailleur non salarié
  • 90 € par mois pour un sénior

En raison de garanties optiques et dentaires plus performantes (autrement dit avec un reste à charge plus faible sur les équipements optiques et les soins dentaires), les contrats sélectionnés par nos utilisateurs sont en moyenne deux fois plus chers que les contrats affichant les tarifs les plus bas.

Bon à savoir

Lorsqu’on est parvenu à définir de façon assez précise ses besoins en santé, comparer les complémentaires santé se révèle indispensable. En effet, à besoins exprimés équivalents, la différence de tarif entre l’offre la plus chère et la moins chère varie du simple au triple.

COMPARER

Dans quelle mesure mon profil fait-il varier les prix ?

Pour vous aider à mesurer l’impact de votre profil sur les cotisations des assurances santé, nous avons sélectionné des offres de moyenne gamme et noté les différences de prix en fonction des changements apportés :

  • L’âge est un élément déterminant puisqu’il fait augmenter le prix de 15 à 25 % par tranche de 10 ans. C’est-à-dire que pour un contrat équivalent, vous paierez entre 15 et 25 % plus cher votre contrat à 40 ans qu’à 30 ans.
  • Déclarer un conjoint sur votre contrat ou se déclarer célibataire fera en moyenne doubler la facture. Normal, vous serez deux personnes assurées de manière égale au lieu d’une.
  • Ceux qui ont des enfants le savent bien, leur faire profiter de sa mutuelle santé a un impact immédiat sur la prime : en moyenne de 20 à 40 % à chaque enfant.

Suivez-nous