Accident de voiture : les garanties d’assurance auto

 

Assurance auto accident

Un contrat d’assurance auto peut intervenir dans bien des situations (vol, vandalisme, incendie, bris de glace ou même assistance) mais on attend surtout de lui qu’il réponde présent en cas d’accident. On vous explique alors comment il peut intervenir si vous êtes impliqué dans un accident de la route.


Accident de voiture avec une assurance au tiers

Si vous avez souscrit un contrat d’assurance auto au tiers, votre couverture en cas d’accident dépend surtout de votre responsabilité dans le sinistre. Si vous êtes victime du sinistre (que votre responsabilité n’est pas engagée), l’assurance du conducteur responsable prendra en charge vos dommages corporels et matériels au titre de sa responsabilité civile. Vous n’aurez alors à subir aucun malus, ni aucune franchise à payer.

Attention, si votre voiture est déclarée économiquement irréparable (le montant des réparations est supérieur à la valeur du véhicule) vous serez indemnisé de la valeur du véhicule mais celle-ci pourrait être décevante et surtout insuffisante pour racheter une nouvelle voiture en bon état.

  • A noter que l’assistance incluse dans votre contrat prendra en charge le remorquage du véhicule en cas d’accident sans franchise kilométrique.

 

Si vous êtes victime sans tiers responsable identifié ou sans assurance

Dans le cadre d’une assurance auto au tiers, un problème se pose quand l’assuré est victime sans tiers responsable (sans que le conducteur responsable de vos dommages ne puisse être identifié) ou à cause d’un conducteur non assuré.

Pour ces cas, il faut monter un dossier auprès du fonds de garanties des assurances obligatoires qui (sous conditions) se chargera de votre indemnisation.
Sachez qu’une action en justice est possible contre un conducteur non assuré.

 

Si vous êtes responsable du sinistre, votre couverture sera très restreinte malheureusement.
Les dommages corporels et matériels des autres usagers seront pris en charge par votre assurance au titre de la responsabilité civile et c’est tout. Les dommages sur votre véhicule seront effectivement à votre charge avec une assurance au tiers.

Vos dommages corporels eux ne pourront être pris en charge que si vous avez souscrit à l’option protection personnelle du conducteur. Dans ce cas précis, un malus pourra vous être attribué.

Quelle couverture en cas d’accident avec une assurance tous risques ?

Si vous êtes la victime dans cette histoire, votre indemnisation ne dépend pas de votre formule.
Autrement dit, vous serez indemnisé de la même manière qu’avec un contrat au tiers.
Et toujours aucun malus à prévoir.

Si vous êtes le responsable de l’accident, les dommages causés aux autres seront pris en charge grâce à la responsabilité civile. La différence provient en fait de la garantie dommages tous accidents qui est la garantie la plus importante d’un contrat d’assurance auto tous risques.

C’est elle qui couvre vos dommages matériels (les dégâts sur votre véhicule) quand vous êtes responsable ou qu’un tiers responsable ne peut être identifié. Mais dans ce cas votre assurance vous infligera un malus et vous demandera une franchise. Pour les réparations, l’ensemble de votre facture sera réglé par l’assurance, moins la franchise.

  • Si le montant des réparations dépasse la valeur de la voiture (ici c’est à l’expert de trancher), votre assurance vous indemnisera en valeur à neuf (garantie en option) ou en valeur réelle (cote Argus). Quand à vos dommages corporels, ils sont couverts par la garantie personnelle du conducteur qui n’est pas forcément acquise dans tous les contrats tous risques.

Suivez-nous