Classement des meilleures mutuelles dentaires

Découvrez notre étude 2021 des meilleures mutuelles dentaires et nos conseils pour choisir une complémentaire santé avec un remboursement dentaire maximal.

Comparez les mutuelles dentaires

  • Plus de 350 offres comparées
  • Réduisez le montant de vos cotisations
Devis gratuits
Les meilleures mutuelles dentaires - Comparatif 2021
Mis à jour le par Emilie

Les soins dentaires figurent parmi les dépenses de santé les plus élevées et sont souvent mal remboursés par la Sécurité sociale. Heureusement, le dispositif 100% Santé – entièrement déployé depuis le 1er janvier 2021 – permet la prise en charge intégrale de certaines prothèses dentaires par l’Assurance Maladie et la mutuelle santé. Quelle que soit votre situation, souscrire une complémentaire santé reste la meilleure solution pour limiter les frais. À vous ensuite d’ajuster le niveau de garanties en fonction de vos besoins.

Comparatif mutuelles dentaires (tarifs 2021)

Notre sélection

Parmi les contrats d’assurance santé de nos partenaires, 3 offres ont retenu notre attention :

  • AFI Santé : un bon niveau de garanties pour les petits budgets
  • April : le bon rapport prestation / prix
  • Aésio Mutuelle : le meilleur remboursement sur les frais dentaires
AFI Sante - Mutuelle dentaire - Petit budget
APRIL - Mutuelle dentaire - Qualite prix
AESIO Mutuelle dentaire - Meilleur remboursement

Analyse des mutuelles dentaires

Découvrez notre classement des assurances et mutuelles santé proposant un bon niveau de remboursement en dentaire.

  • Simulation réalisée sur notre comparateur pour un homme de 40 ans.
  • Les offres sont classées par prix.
  • Tous les contrats proposés incluent le panier 100% Santé, donnant accès à un large choix de prothèses dentaires entièrement remboursées (couronne, bridge, dentier).
Assureur Tarif mensuel mutuelle Soins courants, inlays-onlays (1) Prothèses panier maîtrisé et libre (1)(2) Actes non remboursés par la Sécu Plafond annuel
AFI SANTÉ 42€ 125% BR 200% BR 150€/an 800€
COCOON 44€ 150% BR 175% BR 100€/an 1 000€
MILTIS 45€ 100% BR 200% BR 200€/an -
IDENTITÉS MUTUELLE 45€ 175% BR 200% BR Non inclus 1500€
KIASSURE 48€ 150% BR 200% BR Non inclus 800€
APRIL 52€ 150% BR 250% BR Non inclus 2000€
SELF ASSURANCE 71€ 200% BR 200% BR 150€/an 700€
AÉSIO MUTUELLE (Adréa) 74€ 150% BR 350% BR 400€/an 800€

(1) Actes remboursés par la Sécurité sociale.

(2) Paniers hors 100% Santé. Le panier aux tarifs maîtrisés (ou modérés) intègre des prothèses dentaires aux prix plafonnés, limitant ainsi le reste à charge pour l’assuré. Le panier aux tarifs libres implique un reste à charge plus important, en fonction du contrat de complémentaire santé et du niveau de remboursement souscrit.

Si vous recherchez un contrat de santé avec un bon niveau de garanties en dentaire sans négliger les autres postes de soins, le contrat Libertéo 100% Santé (niv. 3) d’AFI Santé présente un bon rapport prestations / prix.

  • Les dépassements d’honoraires sont en partie couverts (125% du BR) et les prothèses dentaires hors 100% Santé sont prises en charge à hauteur de 200% du BR.
  • Vous bénéficiez également d’un forfait de 150€ par an pour les actes que l’Assurance Maladie ne prend pas en charge (orthodontie adulte, implants, etc.).

La couverture d’AFI Santé répond ainsi aux besoins des petits budgets.

En revanche, si le budget consacré à votre complémentaire santé est plus conséquent, nous vous recommandons le contrat Flexadréa F45 d’Aésio Mutuelle (Adréa). Pour 74,38€ par mois :

  • les actes non remboursés par la Sécurité sociale sont pris en charge jusqu’à 400€ par an ;
  • les prothèses dentaires acceptées par l’Assurance Maladie (hors 100% Santé) sont remboursées 350% du BR (soit 3,5 fois le tarif de convention), de même pour l’orthodontie chez les moins de 16 ans ;
  • les dépassements d’honoraires sont aussi couverts ;
  • enfin, l’optique et l’hospitalisation ont également un excellent niveau de prise en charge.

Comment choisir sa mutuelle dentaire ?

Pour choisir une mutuelle dentaire au meilleur rapport prestations / prix, commencez par évaluer vos besoins et ceux de votre famille (orthodontie, implants dentaires, chirurgie prévue, etc.).

Ensuite, soyez attentif :

  • aux plafonds de remboursement annuels ;
  • au remboursement des consultations et soins dentaires courants : il doit être supérieur à 100% du BR pour une prise en charge des dépassements d’honoraires ;
  • au remboursement des actes non remboursés par l’Assurance Maladie (forfait euros) ;
  • et au délai de carence : période après la souscription durant laquelle les garanties ne s’appliquent pas (= pas de prise en charge).

Décoder son contrat : comprendre les remboursements en dentaire

Il existe 3 possibilités.

La première est le remboursement forfaitaire, exprimé en euros. Par exemple, 250€ par an pour les actes non pris en charge par la Sécurité sociale.

La seconde est le remboursement en pourcentage du BR ou BRSS (Base de Remboursement de la Sécurité Sociale) :

  • « 100 % du BR » : la mutuelle prend en charge jusqu’à 100 % du tarif de convention (TC) que fixe l’Assurance Maladie. Mais elle ne rembourse pas les dépassements d’honoraires.
  • « 150% du BR » : elle rembourse jusqu’à 1,5 fois le TC ;
  • « 200% du BR », jusqu’à 2 fois le TC ; etc.

La troisième correspond aux remboursement des frais réels (« FR »). Dans ce cas, votre complémentaire santé prend en charge l’intégralité de la somme dépensée, après remboursement de l’Assurance Maladie. C’est notamment le cas du panier 100% Santé.

Remboursement des prothèses dentaires

Depuis 2019 et la mise en place progressive du dispositif 100% Santé, l’accès aux soins dentaires a été amélioré. Il existe désormais 3 paniers de soins : le remboursement des prothèses dentaires varie ainsi en fonction du panier.

  • 100% Santé : prothèses fixes ou amovibles entièrement prises en charge par l’Assurance Maladie et la complémentaire santé de l’assuré.
  • Tarifs maîtrisés : prothèses aux prix plafonnés et il peut y avoir un reste à charge pour l’assuré, en fonction du niveau de garantie souscrit au contrat.
  • Tarifs libres : le reste à charge est plus conséquent et dépend du remboursement prévu dans le contrat de mutuelle santé.

>> En savoir plus sur le 100% Santé dentaire

Pour les prothèses dentaires hors 100% Santé mais figurant sur la liste des prestations remboursables par l’Assurance Maladie, la prise en charge de la Sécurité sociale s’effectue à hauteur de 70% du tarif conventionnel.

Enfin, le professionnel de santé doit fixer ses honoraires sans abus. Avant toute intervention, il doit vous communiquer un devis en précisant :

  • le montant des honoraires
  • le montant réellement remboursé par l’Assurance Maladie
  • la description précise du traitement envisagé ainsi que le détail des prothèses
  • et le panier de soins auquel il se réfère pour l’acte mentionné.

Comparer les mutuelles dentaires

Utiliser un comparateur de mutuelle dentaire reste le meilleur moyen de bénéficier d’une bonne prise en charge de vos frais de santé sans vous ruiner.

En comparant les contrats, vous mettez en concurrence plusieurs assureurs et formules, avec des niveaux de garanties ou des prix différents. En 2 minutes seulement, et après avoir renseigné vos besoins, vous obtenez gratuitement des devis personnalisés au meilleur prix.

C’est simple, gratuit et rapide (et sans engagement).

Simulation mutuelle dentaire Hyperassur

Les remboursements dentaires par l’Assurance Maladie

Soins pris en charge

Les remboursements dentaires par la Sécurité sociale dépendent surtout de la catégorie des soins. L’Assurance Maladie distingue deux catégories de soins dentaires :

  • les soins conservateurs : traitement d’une carie, détartrage, dévitalisation, visite de contrôle…
  • et les soins chirurgicaux tels que l’extraction.

Ce type de soins dentaires est courant et bien remboursé par l’Assurance Maladie. S’ils figurent sur la listes des actes et prestations remboursables, la prise en charge se fait à hauteur de 70 %, sur la base du tarif de convention.

source : service-public.fr

Soins « hors nomenclature »

En revanche, la Sécurité sociale ne prend pas en charge certains soins classés « hors nomenclature » (HN) :

  • la parodontologie, c’est-à-dire le soin des gencives ;
  • ou les soins esthétiques, comme le blanchiment des dents.

C’est aussi le cas dépassements d’honoraires que la Sécurité sociale ne rembourse jamais.

Remboursement des implants dentaires

L’Assurance Maladie ne rembourse pas les implants dentaires. Si vous avez besoin d’un implant, la prise en charge dépendra donc exclusivement de votre contrat de mutuelle santé.

Néanmoins, ce type de soins est très coûteux (1000€ en moyenne) : les remboursements sont donc souvent très limités.

Remboursement de l’orthodontie

L’Assurance Maladie ne prend pas en charge l’orthodontie pour adulte. En effet, seuls les enfants de moins de 16 ans voient leur traitement remboursé à 100%, sur la base du tarif de convention.

Pour être remboursé, vous devez au préalable compléter une demande d’accord (formulaire S 3150 ou S 3155) et l’adresser à votre caisse d’Assurance Maladie.

Attention

  • L’accord de votre caisse d’Assurance Maladie est seulement valable pendant 6 mois.
  • Si votre enfant ne débute pas les soins dans les 6 mois qui suivent cet accord, les frais ne seront pas pris en charge.
  • Enfin, les tarifs en orthodontie ne sont pas fixes, mais libres et généralement chers.

Nos engagements