Vaccinations, stérilisation, blessures, maladies… la vie d’un chien n’est pas de tout repos. Or, généralement imprévus, les frais vétérinaires atteignent parfois des montants très élevés. Souscrire une assurance chien s’avère donc indispensable pour préserver le bien-être de votre animal et faire face aux dépenses de santé. Mais que couvre une telle mutuelle ? Est-elle obligatoire ? Combien coûte-t-elle ? HyperAssur vous éclaire à ce sujet.

Ce qu’il faut retenir

  • Des astuces existent qui font baisser les dépenses de santé, possiblement coûteuses, de votre animal ;
  • Un contrat de protection prend en charge les actes médicaux réalisés sur votre animal, totalement ou partiellement selon la formule souscrite ;
  • Ainsi, une mutuelle pour animaux protège votre chien et vous permet de faire des économies.

 

J’assure mon chien

Qu’est-ce qu’une assurance chien ?

En France, près d’un foyer sur quatre possède un chien, ce qui représente plus de 7 millions d’animaux. À l’image de nos complémentaires santé, une assurance pour chien remboursera les actes médicaux réalisés sur votre animal en cas de maladie ou en cas d’accident. Et de la même façon, la prise en charge dépendra de la formule souscrite.

Dans la majorité des cas, vous devrez cependant avancer les frais de santé de votre compagnon. Ensuite, pour être remboursé, vous devrez envoyer votre feuille de soins sur laquelle le vétérinaire aura inscrit le diagnostic médical ainsi que le montant global de la facture à régler.

Vous l’aurez donc compris, souscrire une couverture santé animale permet de réduire les frais vétérinaires tout en protégeant la santé de votre compagnon. De plus les démarches sont simples, et la souscription se fait rapidement, en ligne ou par téléphone.

 

Pourquoi souscrire pour son compagnon ?

Préserver la santé de votre animal

Peu importe sa taille, son âge ou sa race, tout au long de sa vie, votre chien sera confronté à des problèmes de santé ou des accidents domestiques. Ainsi, de nombreux propriétaires font face, chaque année, à des frais vétérinaires élevés. Ceux-ci débutent à 500 et peuvent monter jusqu’à 3 000 euros.

Prendre soin de son fidèle compagnon peut donc rapidement coûter cher. Surtout lorsqu’aux soins courants s’ajoutent les consultations chez le vétérinaire, l’achat des médicaments ou encore les examens complémentaires (radiologie, prises de sang…)

Une mutuelle spécifique aux chiens s’avèrera dès lors très utile. Elle vous permettra de préserver la santé de votre animal, tout en gardant la maîtrise de votre budget vétérinaire.

Assurer son chien est une preuve d’amour ! Car, de cette façon, vous vous donner les moyens de lui venir en aide quand il en a besoin. Souscrire une police vous permet aussi de mieux le protéger. Vous pouvez dès lors faire suivre votre fidèle compagnon régulièrement, tout au long de sa vie, et lui prodiguer toujours les meilleurs soins.

 

Des chiens à la santé fragile

Un chien peut parfois présenter une santé plus fragile que ses congénères. C’est notamment les cas des chiots et des chiens déjà âgés qui sont plus exposés aux problèmes de santé et aux maladies du fait d’un système immunitaire plus sensible.

Certaines races canines sont par ailleurs davantage sujettes à des maladies congénitales. Par exemple, le labrador exige une attention particulière quant à l’hygiène de ses yeux. Il est en effet souvent atteint de cataracte et d’atrophie de la rétine. De la même façon, le berger allemand peut, quant à lui, souffrir de dysplasie de la hanche.

Il est d’autant plus pertinent de souscrire un contrat d’assurance santé dans ces situations particulières. Veillez toutefois bien que la couverture à laquelle vous adhérez correspond à ce que peut vivre votre chien.

 

Que couvre une mutuelle chien ?

Les garanties d’une mutuelle santé, même quand elle couvre un animal, varient d’un contrat à l’autre, et d’une formule à l’autre. Toutefois, de façon générale, une mutuelle animale indemnise :

  • Les frais de pharmacie (les médicaments par exemple) ;
  • Les consultations vétérinaires, voire les consultation d’urgence ;
  • Également les examens de laboratoire ;
  • Ainsi que les hospitalisations, les actes chirurgicaux et la rééducation ;
  • Les médecines douces ;
  • Mais aussi tout ce qui touche à la prévention (vaccins, produits vermifuges et antiparasitaires, castration…)
  • Et enfin, l’inhumation et l’euthanasie de l’animal quand il arrive en fin de vie.

Existe-t-il des garanties optionnelles ?

Outre les garanties classiques, les assureurs ont également développé des garanties optionnelles. Pour quelques euros de plus par mois qui s’ajoutent à votre cotisation mensuelle, vous pouvez par exemple profiter :

  • De la garantie assistance en cas de perte de votre animal ;
  • Ou bien de la garantie responsabilité civile qui couvre les dommages causés par votre chien ;
  • Ou alors de la garantie décès qui prend en charge les frais d’obsèques et participe à l’acquisition d’un nouveau compagnon.

La prime de certaines assurances peut, selon la couverture choisie, atteindre 80 € par mois. Ça sera notamment le cas si vous avez souscrit des garanties optionnelles en plus d’un niveau de garantie important. Il vous faut donc être sûr que vous ne souscrivez qu’aux garanties utiles, car nécessaires à votre situation.

 

Est-elle obligatoire ?

Souscrire une complémentaire pour votre animal reste facultatif. Néanmoins, cette solution présente un double avantage :

  • Elle assure au chien de toujours recevoir les meilleurs soins médicaux ;
  • Elle apporte aussi à son propriétaire une sécurité financière.

Voilà pourquoi nombre d’entre-eux envisagent l’adhésion à une assurance santé comme quelque chose d’indispensable. D’autant plus que tous peuvent trouver une formule adaptée à leur situation particulière.

J’assure mon chien

Quel est le montant des primes ?

Il est difficile de donner des coûts mensuels, car les prix varient selon plusieurs critères. Notamment :

  • La race de l’animal. En effet certaines espèces ont des prédispositions plus élevées à des maladies. Elles entraînent donc un coût d’assurance plus élevé ;
  • L’âge du chien ;
  • Le contrat en lui-même puisque plus le niveau de protection est élevé, plus la franchise est basse.

Chaque compagnie propose donc ses propres formules de couverture et de prise en charge qui se distinguent en termes de garanties et de remboursements. Par conséquent, en fonction du niveau de garantie choisi lors de votre souscription, les remboursements peuvent être faits de manière partielle ou totale.

 

Les formules courantes

En règle générale on retrouve, chez la plupart des assureurs, les trois niveaux de protection suivants :

La formule économique (de 5 à 10 €)

Elle est la meilleure solution si vous voulez souscrire un contrat pas cher. Vous serez remboursé entre 50 et 70% des dépenses engagées pour une maladie, un accident et de la chirurgie, dans la limite d’un plafond annuel d’environ 1 500 €.

La formule intermédiaire ou confort (de 15 et 50 €)

Avec cette solution, le taux de remboursement est plus élevé, puisqu’il varie entre 70 et 80% des frais engagés, dans la limite d’un plafond également plus élevé et généralement fixé à 1 800 €. Cette formule couvre les soins courants, les analyses, la chirurgie et l’imagerie.

La formule haut de gamme (de 50 et 100 €)

Il s’agit de la formule la plus complète, avec des taux de remboursement compris entre 90 et 100% pour un plafond annuel d’environ 2 500 €. Tous les frais sont ainsi couverts :prévention, chirurgie, médicaments, etc.

 

Les propriétaires de chiens auront facilement tendance à se tourner vers la formule complète. Ils penseront, à juste titre, que plus le niveau de garantie est important, plus la santé de leur animal sera protégée.

Il faut toutefois savoir qu’une assurance optimale aura un coût mensuel supérieur à un contrat basique de premier niveau. C’est pourquoi vous devez incontestablement prendre en compte les besoins quotidiens de votre chien.

Opter pour un fort niveau de garantie n’est pas nécessaire si votre compagnon n’a pas une santé fragile. Mais il n’est pas question non plus de minimiser les risques.

C’est en fonction de l’âge et de la race de votre compagnon canin que vous pourrez estimer la sensibilité de son système immunitaire.

 

Les astuces pour des frais vétérinaires moins chers

En dehors des imprévus, votre chien devra également se faire vacciner. Ou bien il aura à subir des examens médicaux, surtout s’il prend de l’âge. Que ce soit pour une simple consultation de routine ou pour des analyses plus sérieuses, toute visite chez le vétérinaire engendre des dépenses.

Frais moyens constatés
Une boîte de médicaments20 à 30 €
Honoraires du vétérinaire (consultation)40 à 60 €
Frais d’analyses en laboratoire60 à 100 €
Radiologie vétérinaire100 à 120 €
Frais de séjour en clinique vétérinaire20 à 60 € par jour
Vaccins100 à 200 € par an

Vaccination, castration, maladie ou imprévus en tout genre (patte cassée, indigestion)… Votre chien nécessite une attention de tous les jours.

C’est pourquoi une assurance s’avère indispensable. Elle vous aidera d’abord à faire que votre chien aura une vie plus longue et plus agréable. Elle vous permettra ensuite d’économiser sur vos dépenses vétérinaires. Mais il existe aussi quelques trucs pour faire baisser la facture.

 

Faire jouer la concurrence

N’hésitez pas, en effet, à contacter plusieurs cabinets afin de connaître leurs tarifs. Cette démarche est d’autant plus facile que certains professionnels publient leurs honoraires sur leur site Internet. Vous vous dirigerez donc vers le médecin de votre choix, en fonction de votre budget.

Les écoles de vétérinaires sont une autre solution possible ! Elles pratiquent en effet des tarifs généralement 30% moins chers que des praticiens installés. Et les élèves vétérinaires y soigneront votre animal de compagnie en toute sécurité, sous la supervision de professeurs expérimentés. Il s’agit donc d’un bon moyen de prendre soin de votre animal sans casser votre tirelire.

 

S’orienter vers des associations de protection des animaux

La SPA dispose par exemple de 13 dispensaires dans lesquels vous pouvez, sous conditions de ressources, y soigner votre animal gratuitement (vaccination, stérilisation…)

De son côté la Fondation Assistance aux Animaux possède 5 dispensaires à Paris, Bordeaux, Marseille, Toulon et Nice. Vous pouvez y bénéficier de la prise en charge totale des consultations, radios, vaccinations et opérations chirurgicales.

 

Acheter les médicaments en pharmacie

Plusieurs enquêtes ont en effet démontré que les médicaments achetés au sein d’un cabinet vétérinaire coûtaient environ 30% plus cher qu’en pharmacie ou sur Internet.

 

Comment trouver la meilleure protection ?

Avec les années, le marché de l’assurance pour animaux de compagnie s’est fortement développé. Les assureurs sont aujourd’hui nombreux à proposer des garanties spécifiques. Dès lors, comment trouver le contrat adapté à votre compagnon, au meilleur prix du marché ?

En effet, faire le choix d’une bonne couverture santé pour votre chien est indispensable. Mais ce n’est toutefois pas toujours évident de s’y retrouver entre les contrats, les options et les clauses d’exclusion. Il faut prendre en compte plusieurs facteurs, notamment :

  • Le montant des cotisations mensuelles ;
  • Le rapport prime / pourcentage de remboursement ;
  • Ainsi que le niveau des garanties ;
  • Et les conditions de souscription.

Lisez attentivement les clauses de votre contrat

Prêtez également une attention particulière à trois critères : le plafond annuel de remboursement, la franchise annuelle et la liste des exclusions.

Présents dans tout contrat d’assurance, ces éléments vous permettront de faire un choix éclairé.

 

Vous avez peur de vous perdre parmi toutes ces offres ? C’est l’objet d’un comparateur en ligne que de vous faciliter ces démarches. Gratuit et pratique, notre outil vous donnera, en quelques clics, des devis personnalisés au meilleur prix. Vous êtes ainsi sûr de protéger votre animal comme il se doit, tout en faisant des économies.

 

Comment utiliser un comparateur en ligne ?

Le principe est simple, vous devez d’abord renseigner quelques informations sur votre animal :

  • Ses nom et sexe ;
  • Sa date de naissance ;
  • Son origine ;
  • Et son identification par tatouage ou puce.

Dans un second temps il vous suffira de donner certaines informations personnelles (profession, lieu d’habitation, etc.) Avec toutes ces données nous pourrons orienter nos recherches en fonction de vos besoins. et comparer les formules adéquates des assureurs. Enfin nous sélectionnerons les contrats qui répondent le mieux à la fois aux besoins de votre chien et à votre budget.

J’assure mon chien

Un assureur peut-il refuser de couvrir mon animal ?

Tous les chiens ne peuvent pas être assurés. En effet, certains assureurs refuseront d’assurer votre animal, notammant :

  • S’il est trop jeune ou trop âgé. L’âge est effectivement un facteur déterminant pour les assureurs qui couvriront difficilement un chien de moins de 2 mois ou de plus de 10 ans ;
  • S’il est déjà malade ;
  • Ou s’il s’agit d’un chien dangereux. Il faudra, dans ce cas-là, vous tourner vers des compagnies spécialisées.

En savoir plus sur les conditions pour souscrire une mutuelle pour votre chien ou votre chat.

Chiens dangereux : qui sont-ils ?

  • Les chiens de 1e catégorie sont les chiens d’attaque issus de croisements tel le Pitbull, le Mastiff, etc.
  • Les chiens de 2e catégorie sont les chiens de garde ou de défense inscrits au Livre des Origines Français : American Staffordshire Terrier, Rottweiler, etc.

 

Foire aux questions

Pour bénéficier d’un contrat d’assurance, votre chien doit d’abord satisfaire à certaines conditions*.

Il doit notamment être identifié par une puce électronique ou un tatouage, mais aussi à jour de tous ses vaccins, de même qu’être âgé de 3 mois à 8-10 ans. Enfin il ne doit pas souffrir d’une maladie génétique.

*Attention, chaque assureur impose ses propres conditions de souscription.

En effet, très souvent, le propriétaire de l’animal qui souscrit la police doit être majeur et résider en France. Néanmoins, là encore, les compagnies ne disposent pas toutes des mêmes modalités de souscription. C’est pourquoi, pour assurer son chien, il ne faut surtout pas hésiter à se renseigner auprès des assureurs avant de faire son choix. Notre comparateur en ligne est la meilleure solution pour cela.

Le délai de carence est une période au cours de laquelle les garanties du contrat ne prennent pas effet. Celle-ci débute dès la souscription, et dure généralement entre 7 et 60 jours selon les assureurs. Elle peut cependant être plus longue quand l’animal couvert est déjà âgé, ou qu’il présente une mauvaise santé.

En résumé, le délai de carence a pour but de minimiser les risques pris par votre compagnie d’assurance. Il est fait pour, par exemple, éviter par exemple, qu’un maître prenne une assurance pour un chien blessé afin le faire opérer dès le lendemain.

Les mutuelles pour chien se basent toutes sur les mêmes critères de couverture et de remboursement. Néanmoins, quelques garanties peuvent être souscrites chez certains professionnels du secteur canin. Notamment : la garantie responsabilité civile ou encore la garantie chien d’élevage.

Comme tout contrat d’assurance, vous pouvez mettre un terme à la mutuelle de votre chien, comme à celle de votre chat par ailleurs. Par exemple si vous trouvez une offre moins onéreuse ou une formule mieux adaptée à votre animal. Toutefois, vous devrez respecter les démarches imposées par votre compagnie afin d’éviter une éventuelle pénalité.

 

Mieux connaitre son chien pour mieux l’assurer

Quelles sont les races de canidé les plus populaires ?

Avec près de 7,3 millions de chiens sur le territoire français, Hyperassur se devait de passer en revue les races les plus répandues dans nos foyers.

BoxerAssurance à partir de 13 € /mois
Berger AllemandAssurance à partir de 12,5 € /mois
LabradorAssurance à partir de 12 € /mois
Bouledogue françaisAssurance à partir de 14 € /mois

 

Quelles sont les maladies les plus courantes ?

Vous constatez que votre chien ne boit plus mais que sa production d’urine augmente quand même ? Ou bien qu’il est de plus en plus gourmand mais perd néanmoins beaucoup de poids ? Il est peut-être atteint de diabète.

En savoir plus

L’arthrose est une maladie fréquente chez les chiens âgés, qui s’attaque essentiellement à leurs articulations. Si elle n’est pas soulagée, elle détruit alors progressivement le cartilage de l’animal.

En savoir plus

Votre animal a une mauvaise haleine, des douleurs buccales ou il est sujet à une fatigue inexplicable ? Ce sont alors les reins de votre chien qui sont peut-être fatigués, voire même atteints d’une insuffisance rénale.

En savoir plus

La dysplasie de la hanche, qu’on appelle aussi « malformation de la hanche », est une maladie douloureuse qui entraîne une luxation en raison d’une souplesse anormale.

En savoir plus

Conseils et astuces pour le bien-être au quotidien de votre animal

Vous ne savez pas comment choisir votre chien ? Découvrez quelques conseils pour faire le bon choix.

En savoir plus

Votre chien a besoin de soins réguliers (yeux, dents, pelage). Ils sont indispensables pour sa bonne santé.

En savoir plus

Dès son plus jeune âge, vous devez éduquer votre chien pour qu’il se comporte bien au quotidien.

En savoir plus

Attention aux idées reçues ! Découvrez en 3 conseils pour bien nourrir votre chien et préserver sa santé.

En savoir plus

J’assure mon chien