Selon une nouvelle étude de l’association 60 millions de consommateurs, il n’y aurait presque aucune différence entre les crèmes solaires pour adultes et celles spéciales pour enfants. Si leur composition peut présenter des substances potentiellement allergènes, les résultats ont démontrés que toutes les crèmes étaient plus ou moins efficaces.

Pour en arriver à cette conclusion, l’association a analysé un dizaine de protections solaires pour adulte et 9 pour les enfants. Les trois critères qui ont guidé la réflexion étaient :

  • L’efficacité de la protection ;
  • Sa toxicité potentielle ;
  • La qualité de l’étiquetage.

Après analyse, les résultats démontreraient que les compositions de ces produits sont souvent très similaires voire parfois identiques.

Mais outre le fait que ces crèmes solaires ont finalement les mêmes propriétés, un élément suscite l’inquiétude de l’association. Des perturbateurs endocriniens auraient été trouvés dans les crèmes pour enfants. À long terme, ça pourrait avoir des conséquences sur l’organisme humain.

Dans ces protections solaires, ce seraient les filtres à UV qui agiraient comme perturbateurs. De même, d’autres substances pourraient potentiellement provoquer des allergies au soleil. Elles seraient d’ailleurs contenues dans les filtres UV ainsi que dans les molécules parfumantes des crèmes solaires.

Une seule et unique crème serait suffisante pour toute la famille

Mais selon les dermatologues, si les crèmes pour enfants ont en effet une composition similaire à celles des adultes, elles auraient tout de même au moins un intérêt : celui de ne pas contenir de substances chimiques pouvant créer des réactions allergiques. À la place, seuls les filtres minéraux sont autorisés et ont pour effet de blanchir légèrement la peau.

Enfin, au vue des résultats de son analyse, l’association 60 millions de consommateurs recommande l’usage d’une seule crème pour toute la famille, à choisir en fonction du niveau de protection indiqué (faible, moyenne, haute ou très haute protection) plutôt qu’en fonction de l’indice (10, 20, 50…).

Elle rappelle également que la meilleure protection pour les enfants reste les vêtements et que l’application de la crème solaire doit être renouvelée toutes les deux heures.

Parce que l’automobile est un produit majeur de l’assurance, il est tout à fait normal de retrouver sur Hyperassur un journaliste spécialisé comme Alexandre. Depuis une quinzaine d’années, il contribue à de nombreux titres auto et hight-tech, et présente même une émission dédiée à l’automobile (Le Garage – OuatchTV).