5 choses à savoir sur l’assurance auto

Publié par , le . Temps de lecture : 4 minutes.

Les chiffres de la Fédération Française des Assureurs donnaient 40,9 millions de voitures assurées en 2015. Pourtant, de nombreuses voitures circulent encore sans assurance, la police déclare constater environ 100 000 défauts d’assurance par an. Si vous n’avez pas assuré votre voiture ou si vous prévoyez de le faire, voici 5 choses à savoir sur l’assurance auto.

Quelles sont les garanties de l’assurance auto ?

Toute personne possédant un véhicule est tenue de souscrire une assurance auto afin de couvrir au minimum sa responsabilité civile. Cela signifie que même une voiture inutilisée et garée en permanence dans la rue doit être assurée car elle peut quand même causer des dommage à un tiers (mauvais stationnement, incendie du véhicule…). On distingue trois types d’assurances auto différents qui s’adaptent à chaque profil d’assuré :

  • l’assurance au Tiers : ce contrat constitue le minimum obligatoire pour pouvoir circuler. Il comprend la garantie responsabilité civile qui couvre les dommages corporels et matériels qui pourraient être causés à autrui. Par exemple, si vous êtes responsable d’un accident, c’est votre assurance qui indemnisera l’autre conducteur. À l’inverse, si vous êtes victime d’un accident, vous serez indemnisé par l’assurance du conducteur responsable.

  • l’assurance au Tiers+ : il s’agit ici de la formule intermédiaire entre le contrat de base au tiers et la formule tous risques. Elle permet de couvrir la responsabilité civile, l’incendie et le vol, mais il est également possible d’y ajouter quelques garanties optionnelles pour une meilleure couverture. On pourra par exemple ajouter la garantie “bris de glace” qui couvrira les réparations ou le remplacement du pare-brise ou de la lunette arrière.

  • l’assurance Tous Risques : cette formule reprend les garanties des deux précédentes mais en y ajoutant la garantie dommages tous accidents, ce qui permet une prise en charge même en cas de sinistre responsable. À cela, il est possible d’ajouter une garantie optionnelle de protection du conducteur qui n’est pas toujours acquise.

Une franchise est appliquée pour chaque sinistre responsable et représente les frais restant à la charge du conducteur. Elle peut être fixée à l’avance par l’assureur, exprimée en pourcentage par rapport au coût sinistre (et donc variable) ou relative et dans ce cas, l’assureur ne vous remboursera pas en-dessous du montant déterminé.

Le principe du bonus-malus est une obligation légale pour les assureurs, il permet de récompenser les bons conducteurs et de pénaliser ceux responsables d’accidents en appliquant un coefficient sur leur prime annuelle.
Exemple d’une prime annuelle de 100€ :

  • Bonus : Au bout d’un an sans accident, vous bénéficiez d’un coefficient bonus qui fait diminuer votre prime de 5%. Celle-ci passera donc à 95 euros par an puis à 90€ au bout de deux ans et ainsi de suite jusqu’à la treizième année où vous atteindrez le bonus maximum (bonus 50) qui permet de réduire votre prime initiale de moitié. De plus, si vous parvenez à garder votre bonus 50 pendant trois années supplémentaires, aucun malus ne sera appliqué sur votre premier accident responsable.

  • Malus : Au premier accident responsable, un malus sera appliqué et représente 25% de votre prime (égal à un coefficient de 1,25). Puisque celle-ci était à 100 elle passera donc à 125 euros par an. Au second elle augmentera encore de 25% et ainsi de suite jusqu’à un coefficient maximum de 3,5 (il est très rare d’arriver jusque là et votre assurance résiliera sûrement le contrat). À noter que pour annuler un malus, il faudra 2 ans sans accidents responsable.

Qui est concerné par cette assurance ?

Depuis la loi de 1958, toute personne possédant un véhicule est tenue de l’assurer, un défaut d’assurance est sanctionné par 3750 euros d’amende. Il faut d’ailleurs savoir que même une voiture inutilisée doit être assurée au minimum, c’est-à-dire en responsabilité civile. Chaque assuré a la possibilité de choisir entre une formule au tiers, au tiers+ ou en tous risques suivant son profil, son budget et le type de véhicule à assurer.

Quels sont les avantages de l’assurance auto ?

  • Formule au Tiers : en cas d’accident responsable, votre assurance indemnisera l’autre voiture pour les dommages que vous aurez causés. Au contraire, si vous en êtes la victime c’est vous qui serez indemnisé par l’assurance du conducteur responsable.

  • Formule au Tiers+ : l’incendie et le vol font partie des garanties de base de cette formule d’assurance mais le propriétaire a également la possibilité d’ajouter des garanties optionnelles à sa couverture telles que la garantie bris de glace ou la protection juridique.

  • Formule Tous Risques : l’essence même de l’assurance tous risques se trouve dans la garantie dommages tous accidents. Que vous soyez responsable ou non, cette garantie accordera une prise en charge.

Quelles en sont les limites ?

  • Formule au Tiers :  Il faut savoir que cette formule ne couvre que les dégâts causés à des tiers et ne prendra pas en compte les dommages matériels et corporels que vous pourriez subir.

  • Formule Tous Risques : la protection du conducteur en cas d’accident n’est pas toujours acquise par cette formule. Il faudra donc souscrire une garantie optionnelle qui permettra de couvrir les dommages corporels du conducteur en cas d’accident.

Quel est le coût d’une assurance auto ?

Pour bien choisir son assurance auto, plusieurs critères sont à prendre en compte. Il faut d’abord évaluer l’ancienneté du véhicule, car une formule Tous Risques n’aura que peu d’intérêt pour une voiture âgée. L’évaluation du risque auquel on est exposé est également un critère essentiel car il permet de déterminer les garanties nécessaires en fonction de votre besoin. En effet, une personne conduisant tous les jours aura forcément plus de chances d’avoir un accident qu’une personne ne conduisant qu’occasionnellement. Enfin, il faut être particulièrement attentif aux franchises qui détermineront votre indemnisation et votre reste à charge en cas de sinistre.

Les tarifs et les garanties varient donc selon le profil et le budget du conducteur, mais en moyenne, avec un bon profil et une petite voiture, comptez environ 25 euros par mois avec une formule au tiers, 30 euros par mois avec une formule au tiers+ et 40 euros par mois avec une formule Tous Risques.

Parce que l’assurance santé est complexe et les réponses des forums pas toujours claires, nous avons fait appel à une spécialiste des remboursements santé et des garanties proposées par les mutuelles. Tous les jours Leslie est à l’écoute des internautes. Elle essaye aussi d’éveiller les consommateurs à l’assurance santé des animaux.

Suivez-nous